chronique

Une histoire d'amour moderne

Un film rafraîchissant, même si le film n'a ni queue ni tête. Mais c'est fait exprès.

C’est la sensation française du moment: après le pétard relativement mouillé que fut "Love" de Gaspard Noé l’année dernière, voici un nouveau chapitre qui s’ouvre dans le registre "cinéma hexagonal sulfureux". L’idée de base est un fait divers réel, qui eut lieu aux Etats-Unis à la fin des années 90: pas moins de 300 ados s’étaient retrouvés chez le toubib, avec des démangeaisons, et plus. Une petite enquête plus tard, on avait découvert le pot aux roses: les jeunes s’adonnaient à d’innocentes parties de jambes en l’air, dans des groupes de plus en plus importants. Et ils souffraient tous de… la syphilis.

©CINEART

Ici, nous sommes à Biarritz, et il ne s’agit pas de centaines de teenagers, mais de quelques dizaines tout au plus. Le film n’a ni queue, ni tête (c’est le cas de le dire), mais c’est fait exprès, et c’est assez rafraîchissant. La réalisatrice accompagne ses héros sans les juger, sans nous expliquer le pourquoi du comment, et sans en tirer un enseignement qui révolutionnerait l’eau tiède. Puisque c’est bien de corps qu’il s’agit, elle se plaît dans le degré reptilien qui nous fonde, et crée quelques beaux moments de cinéma, qui lorgnent à la fois sur l’esthétisme poudré d’une Sofia Coppola ("Virgin Suicide") et sur le côté documentaire cru d’un Larry Clarck ("Kids"). Mais qui savent aussi trouver un ton très personnel.

Egalement dans les salles

"Bang Gang"

De Eva Husson

Avec Finnegan Oldfield, Marilyn Lima, Lorenzo Lefèbvre…

Note: 3/5

"Les chevaliers blancs"

De Joachim Lafosse

Avec Vincent Lindon, Louise Bourgoin, Valérie Donzelli, Reda Kateb…

 

Après l’affaire Lhermitte (le très beau "A perdre la raison"), Joachim Lafosse s’intéresse à un autre fait divers, qu’il adapte tout aussi librement: le scandale lié aux enfants adoptés via l’ONG L’arche de Zoé. Un film qui joue sur plusieurs tableaux: suspense, questionnements sur les responsabilités liées à la décolonisation, motivations conscientes ou inconscientes des membres de l’association… Un casting d’enfer pour ce portrait de groupe, avec à sa tête l’incomparable Vincent Lindon.

Lire également

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés