Publicité

Plus de 200 revues médicales réclament des mesures contre le changement climatique

Les revues scientifiques alertent notamment sur les dangers de la hausse des températures pour la santé. ©Photo News

Un éditorial signé par plus de 200 revues souligne les effets du changement climatique sur la santé. Il exhorte les dirigeants à prendre des mesures d'urgence.

Le climat ne "peut pas attendre la fin de la pandémie": c'est ce qu'affirment plus de 200 journaux médicaux à travers le monde. Regroupés dans un éditorial inédit, ils ont appelé ce lundi à une action urgente contre le changement climatique, à deux mois de la conférence climat de l'ONU à Glasgow.

50%
Au cours des 20 dernières années, le nombre de décès liés à la chaleur chez les personnes de plus de 65 ans a augmenté de plus de 50%.

Selon les auteurs de ce texte, les rédacteurs en chef de revues prestigieuses comme le Lancet ou le British Medical Journal, la pandémie de Covid-19 ne doit pas faire obstacle aux mesures "urgentes" à prendre contre le réchauffement climatique et la destruction de la nature. Deux phénomènes qui menacent également la santé humaine.

"Au cours des 20 dernières années, le nombre de décès liés à la chaleur chez les personnes de plus de 65 ans a augmenté de plus de 50%", écrivent-ils notamment. Les températures plus élevées ont aussi entrainé une augmentation des cas de déshydratation, d'allergies ou de complications de grossesse.

Davantage d'investissements financiers

Évoquant les sommes "sans précédent" dépensées lors de la pandémie, les revues médicales appellent ainsi à augmenter massivement les financements pour la protection de la planète.

"Il faut que 2021 soit l'année durant laquelle notre planète change de cap: notre santé à tous en dépend."
Fiona Godlee
Rédactrice en chef du British Medical Journal

Plus encore, les journaux plaident pour un "changement fondamental de notre mode de vie": refonte des systèmes de transport et de santé, de la production alimentaire, des marchés financiers...

"Il faut que 2021 soit l'année durant laquelle notre planète change de cap: notre santé à tous en dépend", a insisté Fiona Godlee, rédactrice en chef du British Medical Journal et coautrice de l'éditorial.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité