C'est au tour de bpost de faire grève

©BELGA

Le syndicat socialiste CGSP appelle à une grève de 24 heures chez bpost le 13 juin. Les raisons de la grève ne sont pas politiques, mais liées au fonctionnement de l'entreprise.

Pas sûr que vous recevrez votre courrier le lundi 13 juin. Le syndicat socialiste CGSP a appelé à une grève de 24 heures chez bpost (du 13 juin à 5h00 jusqu'au 14 juin même heure). La grève est prévue pour tout le pays, selon Jean-Pierre Nyns de l'ACOD (CGSP flamande).

La grève a été décidée jeudi après-midi. Le syndicat socialiste va désormais examiner l'attitude des autres syndicats afin d'éventuellement mener l'action en front commun.

Pas de grève politique

Cette action est dirigée contre les problèmes rencontrés actuellement chez bpost. Il ne s'agit pas d'une grève politique, selon M. Nyns.

"Il ne s'agit pas d'une grève politique, mais d'une action qui coïncide malheureusement avec tout ce qui se passe en ce moment."
Jean-Pierre Nyns
ACOD

Ce qui fâche les syndicats? Les travailleurs s'opposent à toute forme de privatisation, suite au rapprochement envisagé avec PostNL. "Nous ne sommes pas contre un renforcement de bpost, mais bien contre une privatisation" explique le représentant syndical. "Les travailleurs ont un sentiment de trahison", ajoute le secrétaire général du syndicat socialiste, Jacques Lespagnard.

Les travailleurs exigent des solutions à une série de problèmes structurels au sein de l'entreprise. "Vouloir se consolider à l'international, c'est bien, mais il y a d'autres priorités, comme régler les problèmes structurels au niveau des centres de tri, de la distribution... Il est temps de dire: 'ça suffit!'" Les travailleurs veulent voir une amélioration de la situation dans les prochaines semaines, sous peine d'un durcissement des actions, prévient le syndicaliste.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content