1. Dossiers
  2. Concertation sociale

Charles Michel répond aux citoyens

Le Premier ministre est invité pour une matinale spéciale d’une heure et quart en radio (entre 8h et 9h). Il déjeune au Lambermont en compagnie de notre journaliste Martin Buxant et avec quelques auditeurs, enchaînant les réponses aux questions entre un croissant et deux gorgées de café.
  • Le message du MR, détourné par la FGTB

    Sur le fond, le MR se bat déjà depuis des mois pour mettre un terme à ce qu’il estime être de la désinformation de la part des syndicats et de l’opposition. Début juin, les libéraux avaient déjà lancé une première ébauche de (re) mise au point, en élaborant un tract intitulé "Stop à la désinformation".

    Le hic, c’est que la FGTB a malicieusement repris ce modèle, en le détournant point par point. Le tract rouge était intitulé "La FGTB ne désinforme pas". Caramba, c’est raté. Et depuis, ça a été l’escalade sur les réseaux sociaux (ça s’est bizarrement un peu calmé depuis le début de l’Euro 2016…)

    Le MR a décidé de ne plus rien laisser passer. À ceux qui prétendent que "Charles Michel prépare le confédéralisme", à ceux qui disent que "Charles Michel est le 1er ministre des flamands", à ceux qui disent que "Charles Michel méprise les syndicats, les travailleurs et la concertation sociale", l’intéressé répondra clairement ce mardi matin.

    Et à chaque sortie sur des dossiers précis (pension, flexibilité au travail,…), le MR (ou les ministres concernés) répondra immédiatement pour remettre les pendules à l’heure. Le Premier ministre avait déjà commencé à la Chambre lors des grèves de la CGSP. Il ne s’arrêtera plus. "On ne lâchera plus rien", conclut son porte-parole.

    ©BELGA

  • Sur fond de grève, vendredi

    "Nous avons accepté cette idée venue de RTL, car le concept était intéressant: permettre aux auditeurs de relayer leurs craintes personnelles, et donner la possibilité au Premier ministre de leur répondre en direct", explique le porte-parole de Charles Michel, Frédéric Cauderlier.

    Ce rendez-vous s'inscrit sur fond de grogne sociale. Pour rappel, vendredi prochain, le 24 juin, sera jour de grève en Belgique. La FGTB mènera  une grève générale ce jour-là pour protester contre la réforme du travail du gouvernement Michel. La CSC n'a pas lancé de mot d'ordre de grève à tous ses affiliés mais laisse à chacune de ses centrales décider.

  • Bonjour à tous et à toutes

    Vous pourrez suivre avec nous le direct en radio ce matin: Charles Michel, le Premier ministre, est invité sur Bel RTL pour une matinale spéciale d’une heure et quart (entre 8h et 9h). Il sera interrogé par Martin Buxant, journaliste à L'Echo.

Plus sur Les Marchés

Contenu sponsorisé

Partner content