1. Dossiers
  2. Concertation sociale
live

Grève de la CGSP: le point sur les perturbations en fin de journée

La grève de 24h initiée par la CGSP, qui proteste contre la réforme des pensions, a démarré hier soir. Elle bat son plein ce mardi. Voici le point sur les perturbations en fin de journée...
  • Fin de ce live

    La circulation sur le rail a repris normalement vers 22h, heure prévue de la fin de la grève. 

    Au niveau de la Stib et des Tec, tout sera rentré dans l'ordre dès demain matin.

    Merci de vous être informés avec nous ici,

    A demain

  • Le point sur les perturbations en fin de journée

    • Stib

    Seuls les métros 1, 2 et 5; les trams 3, 4, 7, 82, 92 et 94; et les bus 21, 29, 34, 66, 71, 87, 95 (et la navette du 94) circulent. La situation n’a pas évolué en cours de journée. Rappelons que même si la ligne est indiquée comme en service, les fréquences sont fortement réduites par rapport à un jour normal: environ la moitié des véhicules roulent. La Stib rappelle aussi que des attestations de perturbation peuvent être obtenues en ligne.

    • SNCB

    - La situation sur le rail est plus compliquée au départ de Namur et, surtout, de Liège en direction de Bruxelles. Il n'y a aucun train au départ de Liège vers Bruxelles et seulement 20% au départ de Namur vers la capitale.

    - Entre Charleroi et Bruxelles, deux trains sur trois circulent, 50% entre Namur et Charleroi, 33% entre Namur et Liège, 50% entre Mons et Bruxelles et 40% entre Tournai et la capitale. C'est entre Anvers et Bruxelles que les perturbations sont les plus importantes avec un train sur deux.

    - Entre Gand et Bruxelles, deux trains sur trois circulent, 80% entre Gand et Anvers, 90% entre la capitale et Ostende, 90% entre Courtrai et Bruxelles et 90% entre Gand et Courtrai.

    • Tec

    - Au Tec Charleroi, 18% des véhicules du dépôt d'Anderlues sont sur le réseau, 17% du dépôt de Jumet, 18% du dépôt de Genson et 50% du dépôt de Nalinnes. En ce qui concerne les lignes de métro: M1-M2: 2 métros sur 8 circulent; M3: 2 métros sur 10 circulent et  M4: 3 métros sur 11 circulent.

    - Au Tec Liège-Verviers, 31% des services sont assurés, avec des situations très différentes en fonction des dépôts. La situation, par dépôt, est la suivante: Bassenge: 10% des services assurés; Eupen: 100% des services assurés; Jemeppe: 7% des services assurés; Omal: 20% des services assurés; Oreye: 18% des services assurés; Robermont: 33% des services assurés; Rocourt: 26% des services assurés; Verlaine: aucun service n'est assuré; Verviers: 59% des services assurés; Wanze: aucun service n'est assuré; Warzée: 33% des services assurés.

    - Au Tec Hainaut, les perturbations des services de bus sont les plus importantes dans la région du Borinage (12% des services assurés), à Mons (28%) et dans le Centre (21%). Dans le Hainaut occidental, 78% des services sont assurés.

    - Au Tec Namur-Luxembourg, une grande majorité des bus circulent (85% en province de Luxembourg et 77% en province de Namur).

    - Enfin, au Tec Brabant wallon, 70% des services sont assurés.

  • La grève ne fait pas avancer les choses, selon la FEB

    "Tout le monde y perd: le rail est perturbé, les routes sont bloquées, alors que l'action ne fait pas avancer le dossier. La pagaille qu'elle engendre influence de manière négative la concertation sociale, sur cette matière et dans d'autres dossiers également", a indiqué Bart Buysse, le directeur général de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), en réaction à la grève menée par la CGSP.

    "Au lieu de faire grève, on ferait mieux d'engager la discussion. La concertation se passe en effet autour de la table et non pas en rue. On ne fait pas des actions alors que la concertation est en cours. D'autres syndicats ont sur ce point pris leurs responsabilités, semble-t-il", a poursuivi le chef de la fédération patronale.

    "Notre philosophie de base dans ce dossier est inchangée. Une réforme des pensions est nécessaire. Elle ne peut pas être annihilée en incluant toutes sortes d'exceptions ni en continuant à octroyer des privilèges du passé."
    Bart Buysse
    Directeur général de la FEB

  • Tout roule (ou presque) chez bpost

    80%
    Perturbations très limitées chez bpost
    L'impact de la grève est très réduit chez bpost . Aucun centre de tri n'a été bloqué et la livraison des journaux a été effectuée dans pratiquement toutes les zones du pays. Bpost s'attend à ce qu'environ 80% du courrier et des colis soient livrés ce mardi.

  • Quid des trains?

    La situation sur le rail est plus compliquée au départ de Namur et, surtout, de Liège en direction de Bruxelles. Il n'y a aucun train au départ de Liège vers Bruxelles et seulement 20% au départ de Namur vers la capitale.

    Entre Charleroi et Bruxelles, deux trains sur trois circulent, 50% entre Namur et Charleroi, 33% entre Namur et Liège, 50% entre Mons et Bruxelles et 40% entre Tournai et la capitale.

    C'est entre Anvers et Bruxelles que les perturbations sont les plus importantes avec un train sur deux. Entre Gand et Bruxelles, deux trains sur trois circulent, 80% entre Gand et Anvers, 90% entre la capitale et Ostende, 90% entre Courtrai et Bruxelles et 90% entre Gand et Courtrai.


  • "Le syndicat fait une grève sur un projet qui n'existe pas encore"

    Le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR) était l'invité de la matinale de Bel RTL. Tout en défendant son projet de réforme, un projet "qui n'est pas de nature budgétaire", selon lui, le ministre libéral a regretté l'attitude du syndicat socialiste qu'il qualifie de "syndicat à la dérive".

    "Je veux faire en sorte que les gens qui ont un métier pénible puissent partir plus tôt à la retraire. Je veux une réforme juste."
    Daniel Bacquelaine (MR)
    Ministre des Pensions

    L'interview de Daniel Bacquelaine

  • Bruxelles: 3 lignes de métro, 6 lignes de tram et 8 pour les bus

  • En retard au boulot, faute d'avoir trouvé un bus? La Stib rappelle que des attestations de perturbation peuvent être obtenues en ligne ici

  • Pour entrer dans Bruxelles en voiture

    Le trafic est dense sur le réseau routier belge. Plusieurs accidents ont en outre perturbé la circulation sur les axes permettant d'accéder à la capitale.

    Le trafic est fort ralenti entre Nivelles et Ittre sur l'E19 en raison d'un accident. Sur la même autoroute mais entre Anvers et Bruxelles, la circulation était très dense depuis Malines pour accéder à Bruxelles.

    D'autres axes pour entrer dans la capitale connaissaient des soucis de congestion, notamment l'E40 entre Alost et Ternat et l'E411 entre Rosières et Auderghem.

    → Plus de 200 kilomètres de bouchons étaient recensés sur l'ensemble du réseau vers 7h30.


  • Vous comptiez sur le service minimum?

    Selon nos informations, la SNCB et Infrabel ont arrêté les catégories professionnelles d'agents dont les prestations sont essentielles pour la mise en place du service garanti (ou service minimum) sur le réseau ferroviaire belge en cas de grève.

    La réalisation de la liste est imposée par le projet de loi du ministre de la Mobilité, François Bellot (MR), organisant le service minimum. Une réunion du comité de pilotage réunissant les syndicats et les patrons (SNCB, Infrabel, HR Rail) est fixée au 1er mars pour examiner la liste, mais il nous revient que les syndicats, opposés au service minimum, n'apporteront pas leur soutien aux listes.

    La CGSP-Cheminots prépare un recours en annulation devant la Cour constitutionnelle dès que la loi sera promulguée.

    Bref, on n'y est pas encore...

    Vous trouverez la liste détaillée des agents jugés nécessaires au service minimum ici

  • La Flandre plutôt bien servie

    Pour les transports De Lijn, les perturbations varient fortement d'une région à l'autre. Dans les provinces de Flandre occidentale, Limbourg et de Brabant flamand, environ 85% des chauffeurs ont pris leur service ce matin.

    La situation est plus difficile pour le tram de la Côte, en province d'Anvers et dans les villes de Louvain, Gand, Alost, Saint-Nicolas ainsi que dans le Pajottenland et le pays de Waes.    

  • Les Tec? Ça dépend!

    • Au Tec Charleroi, 15% seulement des véhicules circulaient sur le réseau à 6h00. S'agissant des lignes de métro, à peine un métro circulait sur les lignes M3 et M4 et deux sur les lignes M1 et M2.
    • Au Tec Liège-Verviers, 32% des services sont assurés, avec des situations très différentes en fonction des dépôts. Aucun bus n'est sorti du dépôt de Wanze, à peine 11% des services sont assurés au dépôt de Jemeppe et 12% au dépôt de Rocourt, par exemple. Mais à Eupen, 100% des services sont assurés et 81% à Verviers. 
    • Au Tec Hainaut, les perturbations des services de bus sont les plus importantes dans la région du Centre (20% des services assurés), à Mons et dans le Borinage (50%), selon une estimation. Dans le Hainaut occidental, 70% des services sont assurés.
    • Au Tec Namur-Luxembourg, une grande majorité des bus circulent. 
    • Enfin, au Tec Brabant wallon, 73% des services sont assurés.
  • La CGSP en grève contre un projet sur la pénibilité qui n'est… pas encore bouclé

    Le dossier sur la prise en compte de la pénibilité de la carrière pour partir plus tôt à la pension dans le secteur public est toujours en discussion au sein du gouvernement. Ce qui n’empêche pas la CGSP de partir en grève ce mardi.

    → Lisez ici notre analyse

  • "Il n'y a encore aucune proposition sur la table. Qui devrait donc faire grève et contre quoi?"

    Pourquoi cette grève? Et bien, figurez-vous qu'il y a même des syndicalistes qui se posent cette question. C'est dire...  Dans une lettre ouverte, Luc Hamelinck, le président de la CSC-Services public, a jugé la grève annoncée par la CGSP inutile et prématurée. "Il n’y a encore aucune proposition sur la table. Qui devrait donc faire grève et contre quoi?"

  • Bruxelles: 3 lignes de bus, 6 lignes de tram et 3 lignes de métro

    Seules trois lignes de bus, six lignes de tram et trois lignes de métro étaient exploitées à 6h.

    Les lignes de métro 1, 2 et 5 sont exploitées, les lignes de trams 3, 4, 7, 82, 92 et 94 également.

    Quant aux lignes de bus, seules les lignes 21, 87 et 95 et la navette 94 (suite au travaux avenue Forêt) sont desservies.

  • Quid des trains?

    Moins d'un train sur deux circule en Wallonie mardi matin.

    En Flandre, la proportion des trains en circulation est plus importante.

    A l'aube ce mardi, la circulation est assurée à 30% entre Liège et Bruxelles, 50% entre Charleroi et Bruxelles, 50% entre Namur et Charleroi, 30% entre Namur et Liège, 30% entre Mons et Bruxelles, 50% entre Tournai et Bruxelles, 75% entre Anvers et Bruxelles et 70% entre Gand et Bruxelles.

    Rien ne circule entre Bruxelles et Ostende, par contre la liaison est assurée à 100% entre Courtrai et Bruxelles (avec du retard), Gand et Courtrai et Gand et Anvers.

  • Bonjour à tous et à toutes,

    Si vous êtes un usager habituel des transports en commun, on espère que vous avez une solution pour vous rendre au boulot ou à vos rendez-vous. Parce que, comme prévu, c'est jour de grève ce mardi, et donc grosses perturbations au programme.

Plus sur Les Marchés

Contenu sponsorisé

Partner content