La CSC annonce "un hiver social dur"

La CSC pourrait mener des actions syndicales cet hiver en guise de protestation face aux réformes du gouvernement Michel. ©BELGA

Les réformes promises par le gouvernement Michel ne plaisent pas aux syndicats et la CSC menace d'actions cet hiver. Ça va barder.

Fiscalité, emploi, budget, pension, les réformes décidées fin juillet par le gouvernement fédéral ne font pas que des heureux et du côté syndical, ça crie déjà. La FGTB a dénoncé un accord "imbuvable, déséquilibré et injuste". La CGSLB a regretté que "le gouvernement a laissé passer sa dernière chance de tracer les grandes lignes d'une fiscalité du patrimoine raisonnable et équitable". Et la CSC promet déjà des actions syndicales

Dans un communiqué envoyé ce mardi, le syndicat chrétien ne s'est pas fait tendre avec l'accord gouvernemental: "un budget qui manque totalement de crédibilité", "le gouvernement creuse un gouffre pour la sécurité sociale", "des conséquences toujours plus désastreuses sur la qualité du travail", "mise à sec du financement de la sécurité sociale et des services collectifs", etc.

Bref, une seule conclusion s'impose. "Un accord adopté dans l’insouciance de l’été qui, avec ses choix politiques erronés, annonce un hiver social dur."  

"Les employeurs sont très bien servis. Les dindons de la farce, ce sont les simples citoyens. Une fois encore, le ‘tomorrowland’ de monsieur et madame tout le monde s’assombrit."
CSC

Doit-on prendre cette menace au sérieux? La Belgique va-t-elle être paralysée? Aucune action concrète n'a été annoncée, mais il s'agit déjà de la deuxième menace de la part de syndicats. Fin juin, la FGTB a lancé une campagne d'information pour recruter des militants prêts à mener des actions dès la rentrée. Cette fois-ci, le nouveau système de calcul de la pension est dans le viseur. 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content