La grève coûte 1 million d'euros par jour à la SNCB

©REUTERS

La grève du rail dure depuis plus d'une semaine. 12.000 trains ont été annulés pendant cette période. Et la SNCB perd beaucoup d'argent. Voici le bilan (temporaire) de la grève.

1.000.000 euros/jour

La société de transport de fret B Logistics perd un million d'euros par jour à cause de la grève. "La confiance de nos clients est très affectée. Ils ne comprennent pas comment cela peut se produire en Belgique. Beaucoup de lignes de production sont au ralenti. Certains clients envisagent même une délocalisation vers l'étranger", explique une porte-parole de B Logistics.

En raison des grèves du personnel du chemin de fer, des trains de fret ne peuvent pas circuler non plus. "Environ 60% de nos liaisons ont dû être annulées", explique la porte-parole. "Cela monte même jusqu'à 80% pour nos transports internationaux. Cela ne fait pas rire nos clients. Si une grève est annoncée, on peut toujours anticiper et organiser des transports par route. Mais actuellement, des sites de production tournent au ralenti et des travailleurs sont au chômage économique."

9 jours

Cela fait plus d'une semaine que le rail est en grève. Le mouvement social avait commencé dans plusieurs ateliers de Bruxelles et de Wallonie avant de s'étendre à tout le réseau. La mobilisation est nettement plus forte en Wallonie qu'en Flandre mais vu la structure du réseau, la Belgique entière est touchée par les perturbations ferroviaires. Conséquences: peu de trains et beaucoup d'embouteillages.

12.000 trains annulés

Plus de 12.000 trains ont déjà été supprimés depuis le début de la grève, selon le gestionnaire de l'infrastructure, Infrabel. Les trains de ce jeudi ne sont pas encore comptabilisés. A titre de comparaison, sur toute l'année 2015, 22.947 trains ont été supprimés.

5.627 minutes

Mardi était le jour le plus touché par la grève, avec 2.642 trains supprimés et 5.627 minutes de retard. Il s'agit du seul jour pour lequel un préavis de grève a été déposé. Pour le reste, il s'agit d'une grève sans préavis qui touche surtout la Wallonie.

30%

Quelque 85% des trains roulaient en Flandre aux environs de 15h00 ce jeudi, 30% en Wallonie. La SNCB s'attend encore à des perturbations vendredi, avec toujours plus de problèmes attendus de, vers et en Wallonie.

25 euros/jours

Les travailleurs qui font grève ne sont pas payés par leur entreprise, mais s'ils sont syndiqués (et que l'organisation syndicale reconnaît la grève) ils reçoivent une indemnité. Cette indemnité varie d'un syndicat à l'autre, mais s'élève à environ 25 euros par jour et peut être progressif en fonction de la durée de la grève.

Les directions des chemins de fer ont accepté de programmer une nouvelle réunion avec les syndicats "Mercredi, nous nous étions quittés sans accord et sans nouvelle date de réunion. Mais nous voulons trouver une solution. On a donc demandé une nouvelle réunion", a rapporté Marianne Lerouge, responsable générale du secteur rail de la CSC Transcom après s'être concertée avec sa base.

La nouvelle réunion est prévue vendredi matin au siège de HR Rail.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content