La N-VA s'en prend à la déductibilité fiscale des cotisations syndicales

©BELGA

Pour combler le trou budgétaire, les nationalistes flamands proposent de supprimer la déductibilité fiscale des cotisations syndicales, soit environ 150 euros/an par affilié.

La N-VA a proposé de supprimer la déductibilité fiscale dont bénéficient actuellement les cotisations syndicales afin de dégager des moyens pour équilibrer le budget, écrit Het Laatste Nieuws vendredi. L'imposition des primes syndicales est également dans le viseur du parti nationaliste.

150€/an
Les Belges syndiqués payent une cotisation de 150 euros par an.

Quelque 3,2 millions de Belges sont syndiqués. Ils payent en moyenne une cotisation de 150 euros, un montant déductible fiscalement.

Les primes syndicales font également l'objet de l'attention des nationalistes. Celles-ci doivent être taxées, mais sont rarement signalées dans les déclarations. La N-VA veut dès lors obliger les employeurs à rédiger une fiche fiscale pour ce bonus.

Avec ces deux mesures, la N-VA espère récupérer 102 millions d'euros (35 millions des cotisations et 67 millions des primes).

Ces propositions, faites au lendemain de la manifestation nationale, risque de d'attiser encore davantage la colère des syndicats.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content