Les images folles d'un Nord-coréen en fuite

©AFP

Des images montrent un militaire nord-coréen grièvement blessé en franchissant la frontière sous les balles des soldats du Nord. Il a ensuite été secouru par l'armée sud-coréenne.

Il est très rare que des militaires nord-coréens passent au Sud par la JSA, la "zone commune de sécurité" (JSA) à Panmunjom, seul secteur de la Zone démilitarisée (DMZ) où les deux armées rivales, celle du Nord et celle du Sud, se font face. Cette zone est une attraction touristique majeure pour les étrangers visitant la Corée du Sud. Mais comme tous les lundis, aucune visite guidée n'avait lieu ce 13 novembre. Un soldat nord-coréen en a profité pour faire défection.

Des images spectaculaires de sa fuite ont été rendues publiques.

Qu'y voit-on?

Une jeep conduite par le fuyard roule à vive allure sur une route totalement déserte menant depuis le côté Nord au village frontalier de Panmunjom, avant de s'immobiliser tout près de la ligne de démarcation. Le militaire sort du véhicule et se lance dans une course éperdue vers le Sud, poursuivi par plusieurs soldats nord-coréens qui lui tirent dessus.

La plupart des Nord-Coréens s'arrêtent avant de franchir la démarcation, mais l'un d'eux la traverse, effectue plusieurs pas avant d'hésiter et de retourner au Nord.

D'autres images montrent ensuite des militaires sud-coréens se portant en rampant au secours du fugitif grièvement blessé et allongé côté Sud.

©AFP

Quid du fugitif? Grièvement blessé après avoir été touché par au moins quatre balles nord-coréennes, le militaire nord-coréen qui a fait défection est toujours hospitalisé au Sud. Les médecins ont par ailleurs réalisé que le militaire était infesté par les parasites intestinaux, ce qui pourrait s'expliquer par un manque d'hygiène.

D'où viennent ces images? Elles ont été rendues publiques par le Commandement des Nations unies en Corée (UNC). Ce sont des images de vidéosurveillances.

 

Violation de l'armistice

Le colonel Chad Carroll, porte-parole de l'UNC, a déclaré que les images montraient un garde "courant pendant quelques secondes au-delà de la LDM avant de repartir du côté Nord". Les enquêteurs de l'UNC ont conclu que l'armée nord-coréenne avait doublement violé l'armistice qui avait mis fin à la Guerre de Corée (1950-1953), d'une part en tirant en direction de la ligne de démarcation, et d'autre part en la franchissant. L'UNC a "demandé une réunion (avec la Corée du Nord) pour discuter de notre enquête et des mesures pour empêcher de telles violations futures", a-t-il ajouté.

Cette défection est intervenue sur fond de tensions sur la péninsule en raison des programmes nucléaire et balistique nord-coréens.

©AFP

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content