Publicité
Publicité

Les attentes bénéficiaires du marché sont encore trop élevées

Le secteur financier risque de ne pas dégager la croissance attendue en 2009. La publication des résultats risque donc de réserver de mauvaises surprises aux investisseurs et de peser sur les cours.