Publicité
Publicité
interview

"J'ai un mea culpa à faire, de façon collective"

Direction Charleroi. Dans son bureau, on retrouve un bourgmestre plutôt décontracté, tout de noir vêtu dans son combo bottine-jeans-veste. Paul Magnette, chassé de son poste de ministre-président wallon, revient sur les deux coups durs de sa fin de mandat: Publifin et l'appel du 19 juin de Benoît Lutgen. "Ne vous inquiétez pas pour moi..."