interview

"On ne doit pas changer le gouvernement en place à Bruxelles"

©BELGA

Guy Vanhengel (Open VLd), le ministre bruxellois du Budget, a une nouvelle fois plaidé pour la continuité au sein de son gouvernement, arguant qu'une autre majorité s'avère "arithmétiquement impossible".

La crise politique francophone commence sérieusement à agacer les ministres flamands du gouvernement bruxellois, et encore plus après les propos tenus par la ministre Céline Fremault (cdH), qui réclame un changement d'alliance pour la Région-Capitale. Dans la matinale de Bel RTL, Guy Vanhengel a encore une fois expliqué qu'il n'était pas demandeur d'un changement de majorité, se gardant "de protéger le PS".

Pour le ministre libéral, il s'agit plutôt de défendre son équipe et "respecter le fonctionnement des institutions bruxelloises qui implique que les deux groupes linguistiques soient pris en compte".

Le grand argentier de la région bruxelloise plaide donc pour le statu quo à Bruxelles et ferme ainsi la porte à la N-VA qui "connaît très peu les intérêts des Bruxellois" ou à l'arrivée de l'alliance Ecolo-Groen. "Pourquoi chambouler tout ça à deux ans des élections, notre équipe fonctionne très bien", martèle le ministre Open Vld avant de préciser qu'"il n'y a pas d'alternative arithmétique à l'actuel gouvernement Vervoort. Défi ne veut pas".

L'interview de Guy Vanhengel

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content