Publicité
Publicité

"La Grèce paie les erreurs de l'Europe"

L'imbroglio actuel de la Grèce est le résultat des erreurs et de la complaisance de l'Europe depuis 30 ans et de "l'histoire de la gauche" grecque depuis la guerre. L'avis de Georges Prévélakis, professeur greco-français de géopolitique à Panthéon-Sorbonne à Paris 1.