Paul Krugman: "L'Europe a gagné"

©© HorstWagner.eu

Paul Krugman estime que grâce au Non au référendum grec, l'Europe a échappé un "horrible précédent".

Pour Paul Krugman, le prix Nobel d’économie, Alexis Tsipras et le parti Syriza sont les grands gagnants du référendum mais l’Europe est également gagnante, tout comme l’idée européenne, dit-il de façon assez surprenante sur son blog.

Car, explique-t-il, la Grèce a su résister à une campagne d’intimidation, une tentative de faire peur à la population grecque, pas simplement en vue d’accepter le plan des créditeurs, mais également avec l’objectif d’éjecter son gouvernement. "C’était un moment honteux dans l’histoire européenne moderne et cela aurait constitué un horrible précédent si cette stratégie avait réussi", écrit-il.

Et si la Grèce devait sortir de l’euro? "C’est une possibilité, mais dans tous les cas, la démocratie a davantage d’importance qu’un arrangement monétaire".

Paul Krugman est plutôt catalogué à gauche en tant qu’économiste. Il a amplement critiqué les autorités européennes pour leur gestion de la crise.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés