Publicité
Publicité

N-VA menace à peine voilée

Ils sont craints ou ils sont adulés mais ils ne laissent personne indifférent. Ils, ce sont les candidats de la N-VA et leurs partisans. Il y a 3 ans, les Francophones tremblaient devant Yves Leterme, aujourd’hui c’est devant Bart De Wever.