Changement de majorité inattendu à Forest

©BELGA

On croyait les socialistes et le bourgmestre sortant Marc-Jean Ghyssels (PS) condamnés à rejoindre les rangs de l'opposition à Forest. Il n'en est rien: le projet de majorité Ecolo-MR-cdH est tué dans l'oeuf et laisse place au duo formé par les Verts et les socialistes. L'écologiste Stéphane Roberti sera le nouveau bourgmestre de la commune bruxelloise.

Aux dernières communales, le PS forestois avait perdu 4 de ses 14 sièges. Il s'était résigné à voir depuis les bancs de l'opposition Ecolo (premier parti avec 11 sièges sur 37) convoler en justes noces avec le MR (6 sièges) et le cdH (2 sièges). Les trois partenaires avaient dans un second temps fait appel à DéFI et ses 4 sièges. Le quatuor pouvait alors compter sur une majorité de 24 sièges sur 37, soit trois de plus que le tandem Ecolo-PS. Restait donc à s'entendre sur un programme commun. Et, c'est là que ça coince. Les divergences étaient trop fortes.  

"Ça en valait largement la peine"

Au cours de la semaine dernière, les socialistes ont alors proposé aux Verts de reprendre les discussions. Les écologistes ont accepté de reparler à leur ancien partenaire de coalition, mais sous certaines conditions.  "Les évènements se sont accélérés ces derniers jours. Des garanties, que nous n'avions pas eues jusqu'ici, ont pu être apportées par les socialistes pour mener avec les écologistes un projet commun dans la confiance et le respect de chacun", explique Stéphane Roberti (Ecolo), toujours en lice pour être proposé comme bourgmestre à Forest.  Celui-ci a tenu à saluer la volonté du MR, du cdH et de DéFI d'avoir tenté de construire ensemble avec les écologistes un avenir pour Forest. 

Elections communales 2018

- Notre dossier avec toutes les analyses

- Notre blog avec tous les à-côtés

- Abonnez-vous sur Twitter et Instagram

"Je suis content que nous ayons finalement pu aboutir à un accord. Nous avions clairement des affinités progressistes, et c'est une équipe cohérente que nous présentons pour mener de nombreux chantiers à Forest. Cela a pris le temps nécessaire, mais ça en valait largement la peine", indique de son côté le chef de file des socialistes Charles Spapens.  Le bourgmestre sortant, Marc-Jean Ghyssels, s'est pour sa part "réjoui pour l'avenir de Forest". Il a indiqué qu'il soutiendrait cette nouvelle équipe, à qui il souhaite plein succès. Il poursuivra son engagement politique "au service de tous les Bruxellois tout en restant actif au conseil communal", a-t-il fait savoir.  

Lire également

Publicité
Publicité