CHARLEROI | Le PTB bouscule l'échiquier politique

©Photo News

Le PTB a réalisé un score historique à Charleroi et devient le deuxième parti de la ville derrière le PS.

Quasi inexistant il y a 6 ans avec à peine 3,4% des voix récoltées, le PTB est le grand gagnant du scrutin électoral à Charleroi. Il profite d'une progression de 12 points ( 15,73%) par rapport au scrutin de 2012. Ce bond lui fait gagner 8 sièges pour totaliser 9 conseillers.

Il bouscule l’échiquier politique carolo en se plaçant comme deuxième parti juste devant le MR qui perd 5 points par rapport à 2012. Ce qui va réduire sa représentation au sein du futur conseil communal.

Parmi les autres résultats, la stagnation d'Ecolo (7,39%) et la bonne performance de la liste C+ (7,61%), emmenée par l'échevin cdH sortant Eric Goffart, sont quelques-uns des autres enseignements importants qui pourraient avoir une incidence sur la formation de la future majorité.

À noter également que le PP a fait son entrée au conseil communal et comptera un élu.

PS-PTB au pouvoir?

Tous les regards se tournent maintenant vers le PS de Paul Magnette. Malgré cette percée de l’extrême gauche et un recul de 6,96% pour le PS, les socialistes restent indétrônables avec  41,29% et 25 conseillers (-5).

La question est assez simple: Le PS va-t-il rempiler pour six ans avec la majorité sortante PS-MR-C+ ou va-t-il tenter de composer avec le PTB, qu'il a invité à la table des négociations, au pouvoir?

Lire également

Publicité
Publicité