IXELLES | Le PS rejoint Ecolo, qui renverse le MR

Christos Doulkeridis se rêve en bourgmestre ixellois. Mais la partie, ardue, n'est pas encore gagnée. ©Thierry du Bois

Les écologistes signent une performance historique, dépassant largement les libéraux. Fidèle à son habitude, le PS ixellois enfile le costume d'arbitre. Cette fois, en délaissant les libéraux pour privilégier les verts.

Ca y est, les jeux sont faits, à Ixelles, commune jusqu'ici dominée par le MR. Cette fois, c'est Ecolo-Groen qui a réussi à arracher au MR la pole position. Avec 33,05%, soit près de 10% de plus qu'en 2012 (23,52%), les écologistes raflent 16 sièges, soit nettement plus que leurs 11 sièges actuels. 

Tête de liste, et soutenu par la coprésidente Zakia Khattabi en personne, ainsi que par le député fédéral Gilles Vanden Burre, Christos Doulkeridis n'en avait pas fait un mystère, durant la campagne. Son souhait, c'était de pouvoir instaurer une "majorité progressiste". Dimanche soir, le discours ne variait pas. Et signifiait: "sans le MR". 

C'est signé

Encore fallait-il que ce soit jouable. Parce qu'il ne fallait pas trop vite vendre la peau de l'ours. L'ours, en l'occurrence, c'est la libérale Dominique Dufourny, qui a repris l'écharpe mayorale en 2015, après l'avoir concédée au PS durant trois ans. Certes, le MR perd des plumes, et 3 sièges. Ne remontons pas jusqu'à Mathusalem, mais jusqu'en 2006: 37,8%. En 2012, 29,09%. Et ce dimanche, 25,55%. Mais il risquait de tout envisager afin de ne pas se faire éjecter dans l'opposition, ce qui constituerait indéniablement une grosse claque. Aussi a-t-il tenté d'offrir, sur un plateau libéral, le mayorat aux socialistes. Qui, à Ixelles, jouent comme jamais leur rôle de parti-pivot - c'est ainsi que Willy Decourty a pris la tête de la commune de 2001 à 2015, alors que les socialistes ne constituent que la troisième force politique ixelloise.

Perdu. L'annonce tombe au beau milieu de la nuit: écologistes et socialistes ont dégainé un accord de majorité. Relativement confortable, encore bien, la majorité. Ensemble, Ecolo-Groen et PS disposeront de 25 sièges sur 43. Christos Doulkeridis est le futur bourgmestre d'Ixelles. Ixelles a basculé dans le camp vert. 

Lire également

Publicité
Publicité