Publicité
Publicité

NAMUR | Des candidats inscrits sur les listes du PP sans leur consentement

©Belga

Deux Namurois auraient porté plainte ce samedi à la police de Namur pour avoir été inscrits sur la liste du Parti populaire à leur insu.

Deux Namurois auraient été inscrits sur la liste du PP à Namur à leur corps défendant. Nous avons contacté Mischaël Modrikamen, le président du PP, à ce sujet. Selon lui, Claude Gilles, tête de liste à Namur, a en sa possession les signatures nécessaires à la candidature des 47 personnes qui figurent sur la liste problématique. Le président de parti envisage deux situations: soit les présumées victimes ont signé les différents documents sans en prendre connaissance, ce qui serait, selon lui, "quand même gros", soit ces mêmes personnes ont été abusées par un autre membre de la liste, auquel cas cela ne restera pas impuni.

Ne manquez rien des élections communales

- Notre dossier avec toutes les analyses

- Notre blog avec tous les à-côtés

- Abonnez-vous sur Twitter et Instagram

Mischaël Modrikamen déclare être le premier surpris de la situation, notamment en raison de l’apposition des signatures sur tous les documents de candidature. Il dit ne pas remettre en cause la bonne foi des plaintes: si une personne n’a pas été assez claire auprès des personnes concernées sur la portée de l’engagement pris, "il y aura des sanctions", martèle-t-il. Le Parti populaire collaborera entièrement avec la Justice, et s’il y a eu fraude, des mesures sévères seront prises en interne. Mischaël Modrikamen appelle tout de même à ne pas sauter à des conclusions hâtives: "Soyons prudents". Il nous rappelle que le PP compte plus de 800 candidats au total, dont 47 à Namur, avec parfois des "fins de liste" qui s’inscrivent pour "faire plaisir"

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité