SCHAERBEEK | En route pour une majorité LB/Ecolo-Groen

Bernard Clerfayt repart pour un tour de six ans à Schaerbeek. ©Belgaimage

Si la Liste du bourgmestre perd un siège, son partenaire écologiste en gagne trois. De quoi permettre à ces deux-là de rempiler pour six ans, en se passant même de la troisième roue du carrosse, un cdH pas très en forme.

"Bernard Clerfayt dans un fauteuil", titrions-nous à l'heure de présenter les enjeux du scrutin dans la cité des ânes. De fait, fort de son accord avec les écologistes, le maïeur de Schaerbeek (depuis 17 ans) pouvait envisager ces élections locales sereinement.

De fait. Même si sa Liste du bourgmestre recule d'un fifrelin, Bernard Clerfayt garde nettement la main. Avec 31,97%, le bourgmestre ne démérite pas - il faut dire que le score de 2012 (32,74%) n'est pas très loin. Ce qui devrait tout de même lui coûter un siège (17 au lieu de 18). Du côté du partenaire Ecolo-Groen, les nouvelles sont plutôt excellentes. De 13,43% des voix en 2012, les verts bondissent à 19,39%, ce qui leur permet de décrocher 10 sièges.

Confortable majorité à deux

Faisons les comptes. A eux deux, les partenaires disposent d'une confortable majorité (27 sièges sur 47), leur permettant de se passer du troisième joueur de la majorité sortante. A savoir le cdH, qui continue à se tasser, passant de 9,05% à 7,22%. Soit 3 sièges qui sont tout sauf nécessaires à la conduite de la commune. La Liste du Bourgmestre et les Verts se préparent donc à en reprendre pour six ans les commandes de la commune. 

Quoi d'autre? Les socialistes ne sont pas à la fête: avec 18,09%, ils perdent 4 sièges, n'en conservant que 9; ils payent, sans doute, le retrait de Laurette Onkelinx de la vie locale. Les libéraux du MR n'ont pas trop, eux non plus, de quoi se réjouir, notez bien. Chutant de 9,57% à 6,23%, ils laissent la moitié de leurs 4 sièges dans l'aventure. Soulignons encore la jolie progression du PTB, qui bondit de 3,35% à 12,66%, valsant de 1 à 6 sièges.

Ajoutons encore que la N-VA et le Vlaams Belang échouent à décrocher le moindre siège au conseil communal.

Lire également

Publicité
Publicité