Le consommateur américain a pleine confiance en Trump

©AFP

La confiance du consommateur aux États-Unis s'est améliorée nettement plus qu'attendu en décembre et se situe désormais au plus haut depuis août 2001.

Le moral des ménages aux Etats-Unis a enregistré une hausse notable en décembre, nettement plus importante qu'attendu, selon l'indice publié mardi par le Conference Board.

L'indice a gagné 4,3 points à 113,7, par rapport aux 109,4 points réalisés en novembre, un chiffre révisé en hausse. Les analystes s'attendaient à un indice à 109,8.

Merci Donald

"La confiance des consommateurs s'est encore améliorée en décembre, exclusivement du fait de la composante 'attente' des ménages qui a grimpé à un sommet en 13 ans", a noté Lynn Franco, responsable des indicateurs au Conference Board. Elle a souligné que "cette flambée d'optimisme post-élection vis-à-vis de l'économie et des perspectives de croissance d'emplois et de revenus s'est davantage manifestée auprès des consommateurs plus âgés". 

En revanche, l'appréciation des conditions économiques actuelles a un peu décliné en décembre, notamment l'évaluation des conditions d'affaires et du marché du travail. "Pour 2017, la poursuite de l'optimisme des ménages dépendra de la réalisation ou non de ce qu'ils attendent", prévient le Conference Board. L'indice concurrent de l'Université du Michigan publié le 23 décembre a lui aussi progressé de 4,4 points à 98,2.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés