Michael Flynn plaide coupable, les marchés chutent

©REUTERS

Wall Street chute après l'annonce du plaider coupable de l'ancien conseiller de Donald Trump, Michael Flynn, qui a reconnu avoir menti au FBI.

Michael Flynn, ancien et éphémère conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, a reconnu avoir commis de "graves erreurs" et a plaidé coupable d'avoir menti au FBI, peu après avoir été inculpé par la justice.

La réaction sur les marchés ne s'est pas faite attendre. Les indices ont commencé à chuter alors que sortaient les premières informations sur l'inculpation de Michael Flynn, accélérant leur chute après la publication d'un tweet par la chaîne de télévision ABC évoquant une responsabilité de Donald Trump dans l'affaire. Avant de se reprendre un peu. Vers 21h5, le Dow Jones perdait 0,31% et le Nasdaq 0,71%.

"Les marchés pensent qu'il y a sans doute davantage dans cette affaire", a réagi Art Hogan, de Wunderlich Securities. Michael Flynn, qui a annoncé qu'il coopérerait avec la justice, va-t-il faire tomber d'autres membres de la sphère d'influence du président? Le procureur a en tout cas annoncé que Flynn avait "contacté" les Russes fin 2016 "à la demande d'un très haut responsable" de l'équipe Trump.

"Mon plaider coupable et accord pour coopérer avec le bureau du procureur spécial reflète une décision que j'ai prise dans le meilleur intérêt de ma famille et de notre pays. J'accepte l'entière responsabilité de mes actions."
Michael Flynn

La Maison Blanche a en tout cas promptement réagi en affirmant que l'ancien conseiller n'avait impliqué personne d'autre et en minimisant son rôle dans l'administration.

Mensonges de Flynn

Quel rôle pour Flynn? Michael Flynn a rencontré l'ambassadeur russe à Washington, Sergueï Kisliak, à plusieurs reprises, avant l'investiture de Donald Trump. 

Que lui reproche-t-on? Il aurait menti au FBI concernant le contenu de ces entretiens et tenu également à l'écart le vice-président Mike Pence. Il aurait ainsi entravé l'enquête.

Pourquoi a-t-il menti? Parce qu'il aurait abordé la question des sanctions américaines introduites par Barack Obama contre la RussieIl aurait également demandé à l'ambassadeur de calmer le jeu.

"Le 24 janvier 2017, l'accusé Michael Flynn a obstinément et sciemment émis des déclarations qui sont matériellement fausses, imaginaires et frauduleuses."
Enquêteurs

Entré en fonction le 20 janvier, jour de l'investiture de Donald Trump, Flynn avait donc été poussé à la démission le 13 févrieraprès ces révélations.

Michael Flynn est une figure centrale dans l'enquête menée depuis mai dernier par Robert Mueller, ancien directeur du FBI, sur les soupçons de collusion entre Moscou et l'équipe de campagne de Donald Trump. Plusieurs personnes dont l'ancien directeur de campagne de Donald Trump Paul Manafort ont été inculpés fin octobre dans le cadre de ces investigations.

©REUTERS

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content