Sanders n'a pas dit son dernier mot

©AFP

La démocrate Hillary Clinton a été battue par Bernie Sanders en Virginie occidentale, où ses propos sur le charbon avaient déclenché une polémique.

Le sénateur du Vermont Bernie Sanders a remporté mardi la primaire démocrate de Virginie-Occidentale, ralentissant l'avancée d'Hillary Clinton en vue de l'investiture du parti pour l'élection présidentielle du 8 novembre.

Malgré sa défaite, Clinton reste très largement favorite pour l'investiture démocrate. Bernie Sanders a remporté 49,8% des voix, soit 14 délégués, tandis que Hillary Clinton a réuni 39,6% des voix, et dix délégués, selon des projections de l'agence AP.

Pour remporter la nomination du Parti démocrate, les candidats doivent obtenir le soutien de 2.383 délégués. Avant la victoire de Sanders en Virginie-Occidentale, Clinton comptait 2.228 délégués, dont 523 "super délégués", libres de soutenir le candidat de leur choix. Sanders comptait pour sa part 1.454 délégués, dont 39 "super délégués".

"Si j'ai la chance de devenir votre candidate, j'aurai hâte de débattre avec Donald Trump à l'automne", a déclaré Hillary Clinton dans le Kentucky voisin, qui votera la semaine prochaine. "Nous devons enfin, enfin unifier l'Amérique. Une maison divisée en son sein ne peut tenir, a dit Abraham Lincoln. Nous ne pouvons pas créer des boucs émissaires, pointer du doigt, accuser, dénigrer et insulter nos concitoyens".

Côté républicain, Donald Trump, seul candidat en lice, a remporté sans grande surprise l'Etat du Nebraska, après la défection de Ted Cruz et John Kasich.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés