Des centaines d'étudiants non finançables doivent rendre leur bourse

©Kristof Vadino

Deux ans après avoir perçu une bourse d'études, des centaines d'étudiants doivent désormais la rembourser car ils sont devenus non finançables. Il faut savoir qu'une bourse d'études n'est, en réalité, définitivement acquise qu'après cinq ans.

Des centaines d'étudiants ont été invités à rembourser une allocation d'études perçue il y a deux ans, rapportent mercredi nos confrères du journal Le Soir. Motif: devenus non finançables, ils n'avaient pas droit à cette bourse, qu'ils ont pourtant perçue.

Lorsqu'un étudiant a échoué de trop nombreuses fois, il devient non finançable. Il ne peut alors plus, en principe, poursuivre ses études. Un établissement peut lui accorder une dérogation sur la base de sa situation personnelle, mais il doit financer cette année d'études sur fonds propres. Dans ce cas, l'étudiant ne peut plus, en principe, recevoir de bourse. Le problème, c'est que l'étudiant ne le sait pas toujours et que la procédure de contrôle intervient a posteriori

La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Glatigny a promis de mettre sur pied un groupe de travail qui se penchera sur la question des étudiants jugés non-finançables et qui doivent rembourser leur bourse.

La ministre de l'Enseignement supérieur Valérie Glatigny (MR) a promis, "compte tenu des difficultés rencontrées et surtout des conséquences dommageables pour les étudiants, d'examiner les dispositions actuellement en vigueur". Un groupe de travail va être créé pour réfléchir à une solution concertée, a-t-elle expliqué au Soir.

La bourse acquise après 5 ans

Sur les sites internet consacrés aux études, tout est pourtant expliqué. Il ne devrait donc pas y avoir de mauvaises surprises. La plateforme Infor Jeunes explique, par exemple, qu'une bourse d'études n'est définitivement acquise qu'au terme d'une période de cinq ans. Mais beaucoup ne le savent pas. 

Sur le site de la Cediep, le centre de documentation et d'information sur les études et les professions, on peut lire que si un étudiant est déclaré non finançable par l'établissement d'enseignement, aucune allocation d'études ne sera octroyée. Et si elle avait déjà été octroyée, son remboursement sera exigé. Le caractère finançable est un critère examiné par l’établissement et validé par les Commissaires et Délégués au Gouvernement.

Infor Jeunes rajoute également qu'une université ou une haute école peut refuser une inscription si l'étudiant n'est plus finançable. Car, concrètement, l'établissement ne reçoit plus de subsides pour l'enseignement de la personne. C'est l'établissement qui examine le dossier d'inscription en tenant compte de certains des critères de non-finançabilité (échecs répétitifs, plusieurs réorientations...).

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité