Préférez les petites

Les investisseurs qui entendent profiter au mieux des progrès réalisés par un secteur ou une région donné(e) ont intérêt à investir dans de petites et moyennes entreprises cotées en Bourse. Ces " Small & Mid Caps " ont une capitalisation boursière comprise entre 200 millions d’euros et 10 milliards d’euros.

Tant que le bénéfice s’accroît

Cette fourchette est bien entendu indicative. Pour l’investisseur, il importe surtout d’être conscient du fait que les petites et moyennes entreprises cotées en Bourse enregistrent généralement une croissance plus rapide des bénéfices. Et cette croissance des bénéfices se traduit en fin de compte par une hausse des cours des actions. Les actions des petites capitalisations boursières sont par conséquent plus performantes que la Bourse dans son ensemble. Les jeunes entreprises connaissent en effet de nombreuses années d’expansion et de croissance des résultats, alors que les plus grandes entreprises au monde se heurtent parfois à leurs propres limites.

Tout en un

Les petites et moyennes capitalisations réalisent l’essentiel de leurs revenus sur leur marché domestique. Nous pensons ici, notamment, aux opérateurs de télécommunications, aux prestataires de services financiers ou aux entreprises de construction. Dans la mesure où le résultat de l’entreprise dépend étroitement de la conjoncture locale, on préférera bien entendu les petites et moyennes entreprises des marchés émergents.

En analysant les ratios de valorisation classiques et en vous concentrant sur quelques actions de valeur, vous éviterez en outre la plupart des actions risquées. En investissant dans des " Small & Mid Caps " de valeurs actives sur les marchés émergents, vous combinerez donc le meilleur de trois mondes.

Pour l’investisseur actif

Des investissements dans des entreprises de capitalisation boursière inférieure présentent des risques relativement élevés. Et comme ces actions affichent généralement des volumes de transaction réduits, certains événements, la publication de résultats ou du rapport d’un analyste, ont un impact immédiat et non négligeable sur le cours de Bourse. 

Investir directement dans des actions de petites entreprises constitue par conséquent une stratégie financière astreignante et coûteuse. Qui impliquera par exemple de consacrer plus de temps à la recherche d’informations précises. Et comme ces entreprises perdent leur statut de valeur de croissance après quelques années, elles devront régulièrement être remplacées dans le portefeuille. De ce point de vue, un fonds de placement spécialisé dans les Small & Mid Caps paraît plus aisé à gérer.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés