Votre épargne travaille pour votre pension

L’État prévoit une pension légale pour tous les citoyens. Mais celle-ci ne suffit généralement pas à couvrir vos frais quotidiens. Il est dès lors indispensable d’économiser en vue de votre pension au fil de votre carrière. Outre le compte d’épargne traditionnel, vous pouvez placer votre argent de manière plus rentable dans le cadre d’un plan d’épargne pension sous la forme d’une assurance-vie ou d’un fonds de placement.

Commencez tôt

Une participation aux marchés financiers offre en effet la meilleure protection contre la dépréciation de l’argent à long terme, autrement dit, l’inflation. Les assurances épargne pension et les fonds d’épargne pension investissent systématiquement votre argent, en actions et obligations principalement. Le marché des assurances-vie et des fonds de placement est gigantesque, de sorte que vous trouverez toujours une solution d’épargne qui correspond idéalement à votre profil de risque :

  • Les assurances épargne pension (type branche 21) offrent un rendement garanti. Actuellement, celui-ci s’élève en moyenne à 2% par an. De plus, vous bénéficiez parfois d’un bonus basé sur les bénéfices de l’assureur. En moyenne, vous pouvez tabler sur un bonus de 1 à 2% par an.
  • Les fonds d’épargne pension (type branche 23) ne fournissent aucune garantie en matière de rendement. Le rendement sur le capital investi est entièrement déterminé par les performances des marchés financiers. Plus la part des actions est importante et plus l’horizon d’investissement est long, plus le rendement attendu sera attrayant, mais plus la volatilité sera élevée. Grâce à la diversification des fonds de placement, l’investissement reste cependant relativement sûr. Des études de marché révèlent que les fonds d’épargne pension qui affichent la pondération la plus importante en actions ont réalisé un rendement annuel de 7% en moyenne sur les 20 dernières années.

Fiscalement avantageux…

En plus du rendement – garanti ou non –, les épargnants qui optent pour un plan d’épargne pension bénéficient d’un avantage fiscal. Concrètement, vous pouvez déduire 950 euros pour l’année de revenus 2014. Vous récupérerez alors au maximum 30% de ce montant, soit 185 euros (abstraction faite des éventuels impôts communaux) par le biais de votre déclaration fiscale de 2015.

L’avantage fiscal vous est acquis quel que soit le moment de l’année où vous procédez au versement. Vous pouvez verser la cotisation à votre plan d’épargne pension en une solution unique, ou opter pour des versements périodiques. Les études de marché révèlent cependant qu’un versement de l’intégralité de la cotisation au début de l’année rapporte un peu plus à long terme que des versements étalés sur les douze mois ou un versement unique à la fin de l’année.

…sous conditions

Pour récupérer votre épargne de manière fiscalement intéressante, vous devez satisfaire à plusieurs conditions en matière d’âge, de durée du plan d’épargne, etc. Dans l’hypothèse la plus favorable, vous paierez 10% lors du versement ; dans le pire des cas, un rachat anticipé sera imposé au taux marginal à l’impôt des personnes physiques, majoré des centimes additionnels communaux, soit parfois à plus de 50%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés