L'EI perd une nouvelle ville en Syrie

©REUTERS

Après Raqa, l'EI perd une ville de la province d'Homs. La principale bataille se joue actuellement dans la province de Deir Ezzor.

Les forces du régime syrien ont chassé le groupe Etat islamique (EI) d'une ville symbolique de la province de Homs, rapporte l'agence officielle Sana au moment où l'organisation djihadiste est acculée dans ses derniers fiefs en Syrie.

La victoire du régime est intervenue "après le retrait dans la nuit de plus de 200 éléments de l'EI, en direction de la Badiya", le grand désert du centre du pays, a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Cible de multiples offensives, l'EI subit depuis des mois revers après revers en Syrie et en Irak voisin. Il vient d'être chassé par une alliance de combattants kurdes et arabes de Raqa, sa "capitale" de facto en Syrie et voit ainsi s'écrouler son "califat" proclamé sur les régions conquises en 2014 à cheval entre les deux pays.

La principale bataille contre l'EI en Syrie se joue actuellement dans la province de Deir Ezzor, coupée en deux par le fleuve Euphrate, où l'organisation djihadiste est confrontée à deux offensives distinctes.

Déclenché en mars 2011 par la pression de manifestations pacifiques par le régime de Bachar al-Assad, le conflit en Syrie s'est complexifié avec l'implication de pays étrangers et de groupes djihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé. Il a fait plus de 330.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés