Le chef de l'EI a-t-il été tué par l'armée russe?

Le chef de l'EI Abou Bakr al-Baghdadi aurait été éliminé. ©REUTERS

L'armée russe vérifie actuellement si une frappe qu'elle a menée le 28 mai près de Raqa en Syrie avait tué le chef de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi.

Le chef de l'EI pourrait avoir été tué à Raqa, en Syrie, par les Russes. Mais ce n'est pas certain...

Le 28 mai, une frappe aérienne russe a visé une réunion de chefs de l'organisation djihadiste à laquelle participait apparemment le chef de l'EI Abou Bakr al-Baghdadi, à Raqa, le dernier grand bastion urbain contrôlé par les djihadistes en Syrie. Le ministère russe de la Défense cherche actuellement à recouper les informations pour vérifier si le chef des terroristes est mort lors de cette frappe. 

Qui est al-Baghdadi? De son vrai nom Ibrahim Awad al-Badri, le discret chef de l'EI serait né en 1971 dans une famille pauvre de la région de Bagdad.  C'est lors de l'invasion américaine de l'Irak en 2003 qu'il créé un groupuscule jihadiste sans grand rayonnement avant d'être arrêté et emprisonné dans la gigantesque prison de Bucca. Libéré faute de preuves, il a ensuite profité du chaos de la guerre civile pour donner de l'ampleur à son mouvement, rebaptisé Etat islamique.

 

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content