Aung San Suu Kyi à Strasbourg le 22 octobre

©EPA

La dirigeante de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi est attendue le 22 octobre au Parlement européen à Strasbourg pour y recevoir le Prix Sakharov qui lui avait été décerné en 1990.

 

La dirigeante de l'opposition birmane Aung San Suu Kyi est attendue le 22 octobre au Parlement européen à Strasbourg pour y recevoir le Prix Sakharov qui lui avait été décerné en 1990, a-t-on appris mercredi auprès du Parlement.

L'opposante birmane devrait à cette occasion prononcer un discours devant les eurodéputés, selon le projet d'ordre du jour de la prochaine session plénière. Elle avait obtenu ce prix des Droits de l'homme il y a 23 ans, mais n'avait pu le recevoir en mains propres car elle a passé au total 15 ans en résidence surveillée à Rangoun, jusqu'à sa libération par les militaires en novembre 2010.

La Prix Nobel de la Paix, âgée de 68 ans, a été élue députée en 2012 et a l'intention de se présenter à l'élection présidentielle de 2015.

Le Prix Sakharov du Parlement européen récompense des personnalités qui luttent contre l'intolérance, le fanatisme et l'oppression.

Pour 2013, le nom du lauréat doit être annoncé jeudi: les chefs de groupe politique du Parlement doivent faire leur choix entre la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, cible des talibans, l'Américain Edward Snowden et les militants bélarusses emprisonnés Ales Bialiatski, Eduard Lobau et Mykola Statkevich.

Remis chaque année depuis 1988, le Prix Sakharov avait été attribué en 2012 au cinéaste iranien Jafar Panahi et sa compatriote l'avocate Nasrin Sotoudeh, et en 2011 à des activistes du Printemps arabe.

En juillet dernier, un autre ancien lauréat du Prix Sakharov, le dissident cubain Guillermo Fariñas, s'était déplacé à Strasbourg pour recevoir enfin son prix, deux ans et demi après que le Parlement l'eut choisi comme lauréat.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés