Fitch ne révisera pas la note de la France avant 2013

AFP

L'agence de notation a affirmé que l'élection de François Hollande était sans conséquences sur la note "AAA" de l'Hexagone, et qu'elle ne se prononcerait pas sur la perspective de d'évolution de cette notation avant l'année prochaine.

L'agence de notation Fitch Ratings a affirmé lundi que l'élection de François Hollande à la présidentielle n'avait "pas de répercussions" sur la note "AAA" de la France et confirmé qu'elle ne se prononcerait pas sur la perspective d'évolution de cette note avant 2013.

La note de la France, qui bénéficie actuellement de la note maximale "AAA" dans la classification de Fitch, a déjà une perspective "négative", qui implique que l'agence pourrait l'abaisser à moyen terme.

Si l'agence de notation ne voit pas de répercussions immédiates de l'élection du candidat socialiste sur la note dont bénéficie la France, elle note toutefois que "cette victoire électorale marque un changement important dans la conduite de la France et de l'Europe".

"Mais le nouveau président doit relever les mêmes défis que son prédécesseur : renforcer sa crédibilité budgétaire, stimuler le potentiel de croissance à moyen terme de la France, faire face à la crise de la zone euro", détaille Fitch.

"En l'absence de chocs majeurs, Fitch ne se prononcera pas sur l'évolution de la perspective de la note avant 2013", ajoute le communiqué.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés