Publicité
Publicité

Le PS rappelle Emir Kir à l'ordre sur le génocide arménien

©BELGA

L'élu d'origine turque avait boycotté la minute de silence observée jeudi dernier par la Chambre à la mémoire des victimes du génocide arménien.

Convoqué par son parti, le député fédéral socialiste Emir Kir s'est expliqué ce mercredi sur son absence remarquée lors de la minute de silence observée à la Chambre des représentants jeudi dernier à la mémoire des victimes du génocide arménien.

"Le PS rappelle à l’ordre celles et ceux, parmi ses mandataires, qui s’écartent de cette position".
Gilles Mahieu
Secrétaire général du PS

Après avoir entendu le bourgmestre de Saint-Josse d'origine turque, le PS "réaffirme qu’il considère que les massacres programmés et les déportations organisées dont furent victimes les Arméniens constituent un génocide perpétré dans l’Empire Ottoman. Pendant trop longtemps, ces faits horribles ont été cachés, minimisés. Personne ne peut impunément nier la violence toute particulière subie par ce peuple qui est un martyr de l’histoire et le PS rappelle à l’ordre celles et ceux, parmi ses mandataires, qui s’écartent de cette position."

"Alors que, de plus en plus, la jeunesse turque fait son travail de mémoire, il existe une certaine crainte dans notre pays de suivre ce chemin nécessaire", poursuit le communiqué du PS signé par son secrétaire général, Gilles Mahieu, qui en appelle à "un dialogue de mémoire" entre les citoyens, notamment d’origine arménienne et turque.

En ce sens, Gilles Mahieu a chargé a députée bruxelloise Simone Susskind, "d'entamer une série de rencontres pour surmonter les difficultés actuelles".

 

 

 

 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés