Jour J pour une décision sur le glyphosate?

©AFP

Source d'inquiétudes pour ses effets sur la santé et l'environnement, le glyphosate fait l'objet d'un vote pour le renouvellement de son autorisation dans l'Union européenne pour une période de 5 ans. La première proposition de la Commission parlait d'un renouvellement pour 10 ans.

La Commission européenne va soumettre au vote des 28 États membres de l’UE un renouvellement pour cinq ans de la licence d’utilisation de l’herbicide controversé, glyphosate, au niveau européen. La première proposition de la Commission parlait d'un renouvellement pour 10 ans.

Ce vote pourrait toutefois être reporté, comme ce fut le cas après une réunion infructueuse en octobre. Pourtant le temps presse. L’UE a jusqu’au 15 décembre pour se décider compte tenu du délai d'expiration de la licence actuelle du glyphosate.

Hier, le ministre français de l’Environnement, Nicolas Hulot, a indiqué que la France ne votera pas de prolongation de plus de trois ans. La Belgique a déjà annoncé être favorable à une prolongation de maximum 5 ans. La France, l'Autriche, l'Italie et la Belgique refusaient en effet le délai des dix années. 

Depuis deux ans, le débat fait donc rage entre partisans et détracteurs de cette substance qui constitue le principe actif du fameux Round-Up de Monsanto. Selon les chiffres d'un universitaire américain publiés en 2016 dans la revue Environmental Sciences, l'utilisation mondiale de la substance a été multipliée par près de 15 entre 1994 et 2014 pour s'établir à environ 826.000 tonnes, selon un travail de l'universitaire américain Chuck Benbrook, publié en 2016 dans la revue Environmental Sciences Europe.

Les agriculteurs plébiscitent le glyphosate pour son efficacité et son faible coût. Mais plusieurs études accusent le glyphosate de provoquer des cancers. L’évaluation scientifique de la toxicité du produit est très controversée.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content