Publicité
analyse

KBC a plus d'impact sur le Bel 20 qu'AB InBev

©BELGA

Le caractère défensif de l’indice Bel 20 s’est renforcé au fil des ans. Cela peut être un avantage. Mais parfois aussi un handicap.

Qu’est-ce qu’elles ont changé les couleurs du Bel 20 au cours des 20 dernières années! Encore marqué par les valeurs industrielles au cours des années 1990, l’indice Bel 20 s’était offert une "touche" technologique lors de la bulle des valeurs internet dans les dernières années de cette décennie. Mais, emportée par le dégonflement de la bulle internet au début des années 2000, ces valeurs technologiques ont assez rapidement quitté le Bel 20.

En 2007, le poids du secteur financier dans le Bel 20 frôlait les 40%. Aujourd’hui, il n’est plus que… 13,4%.

Les actions bancaires en ont du coup profité pour prendre du poids dans l’indice Bel 20 à la faveur d’une autre bulle, financière celle-là. Leur pondération dans l’indice sur la base de leur "free float" (les seules actions d’une société pouvant être échangées en Bourse) avait frôlé les 40% en 2007. Là n’allait pas encore s’achever la métamorphose du Bel 20. Le poids de ce secteur financier composé alors de Fortis, Dexia et KBC et rattrapé par la crise financière de 2008, allait à son tour considérablement se réduire.

AB InBev: le poids lourd…

À quoi ressemble le Bel 20 aujourd’hui? Si l’on se base sur la valeur boursière à fin juin des 20 sociétés qui le composent, l’indice pèse 337,4 milliards d’euros. Il est largement dominé par le brasseur AB InBev qui représente, à lui seul, 51,6% de ces 337,4 milliards d’euros.

©MEDIAFIN

Le deuxième secteur le plus prépondérant dans l’indice, toujours sur la base de la valeur totale des sociétés en Bourse, est celui des "utilities", avec Engie et Elia qui pèsent 12,7% de la capitalisation du Bel 20. Viennent ensuite les secteurs financier (10,58%) avec KBC , Ageas et Delta Lloyd réunis, et de l’industrie (4,92%) avec Solvay , Umicore et Bekaert . Les compartiments des holdings (GBL et AvH) et de la distribution (Delhaize , Colruyt et D’Ieteren ) détiennent chacun une part de 4,7%, et ceux de la pharma avec UCB et des télécoms avec Proximus de 3,8% et 3,2% respectivement.

Les sociétés du Bel 20 affichent une valeur moyenne de 16,9 milliards d’euros, contre 26,7 milliards pour celles de l’AEX 25 d’Amsterdam ou 32,5 milliards pour celles du CAC 40 à Paris. Si l’on retire de ce calcul AB InBev, cette moyenne tombe à 8,2 milliards d’euros.

…mais KBC a le plus fort impact

AB InBev est donc la plus grosse valeur du Bel 20 (185 milliards d’euros). Mais c’est assez curieusement KBC (25 milliards d’euros) qui a pour le moment le plus d’influence sur l’évolution de l’indice. Et cela en vertu de la règle imposée par Euronext Bruxelles, selon laquelle la pondération d’une société dans le Bel 20 ne peut dépasser 12% au moment de sa révision annuelle en mars.

Comme le cours d’AB InBev a baissé depuis lors, le brasseur a vu sa pondération tomber à 11,7%, au profit de KBC qui a vu, lui, son cours augmenter et, dans la foulée, son poids dans le Bel 20 à 13,08% (voir infographie).

La pondération de KBC dans l’indice – KBC est la seule valeur dans son secteur bancaire tout comme AB InBev à l’agroalimentaire –, s’élevait à fin juin à 13,28%. Cela signifie qu’une hausse de 10% de son cours fait monter le Bel 20 de 1,328%. Et vice-versa, bien entendu, en cas de baisse.

©BELGA

Globalement, on observe que le profil général du Bel 20 a tendance à devenir plus défensif au fil des ans. En d’autres termes, les actions qui le composent sont censées mieux résister lorsque l’environnement économique manque de tonus.

En temps de forte croissance par contre, c’est plutôt l’inverse. Les valeurs cycliques prennent alors l’avantage. C’est toujours bon à savoir…

Les sociétés étrangères à l'assaut de l'AEX 25 de la Bourse d'Amsterdam, article disponible ici

KBC a plus d'impact sur le Bel 20 qu'AB InBev, article disponible ici

[Suivez Marc Collet sur Twitter en cliquant ici]

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés