Deminor veut reporter l'assemblée générale des actionnaires d'Integrale

©Valentin Bianchi / Hans Lucas

Deminor veut plus de temps pour analyser la situation financière d'Integrale. Monument Re a déboursé 281,6 millions pour acquérir l'assureur liégeois.

Deminor, qui représente les intérêts d'une série d'obligataires, va demander le report de l'assemblée générale des actionnaires d'Integrale qui devait se dérouler mardi prochain, nous a expliqué Pierre Nothomb, Partner chez Deminor. C'est la publication récente d'un nouveau rapport annuel de gestion par le collège des administrateurs provisoires d'Integrale qui a poussé Deminor à introduire cette demande. Au passage, la lecture de ce nouveau rapport nous apprend que Monument Re Belgium a déboursé 281,6 millions d'euros pour mettre la main sur l'assureur dont Nethys était l'actionnaire principal.

Ce rapport, rendu public hier, ne permet pas aux obligataires de se faire une idée précise de la situation financière d'Integrale, nous a expliqué Pierre Nothomb, rappelant au passage que la loi prévoyait un délai de quinze jours entre la publication d'un tel rapport et la tenue d'une assemblée générale.

Deminor réclame un délai supplémentaire pour étudier et comprendre la situation financière d'Integrale.

Résultat net consolidé revu à la baisse

En réalité, c'est le changement d'une série de chiffres contenus dans le premier rapport, publié il y a un peu plus d'une semaine, qui pose question. Entre les deux rapports, le résultat net consolidé global est ainsi passé de - 130 millions d'euros à - 254 millions d'euros, nous a expliqué Pierre Nothomb.

"Nous avons le sentiment que ce rapport de gestion manque d'objectivité, en insistant particulièrement sur les points qui sont de nature à diminuer les fonds propres."
Deminor

On l'a dit, ce nouveau rapport permet de connaître le montant déboursé par Monument Re Belgium pour mettre la main sur Integrale. Il s'agit de 281,6 millions, mais cette somme a été inscrite en provisions pour risques et charges, un autre élément que Deminor ne comprend pas et veut se faire expliquer à l'assemblée générale qu'il entend reporter. Deminor veut également éclaircir le point d'une provision de 938 millions d'euros pour couvrir l'insuffisance des passifs d'assurance.

Marge de solvabilité non auditée

281,6
millions d'euros
Le montant déboursé par Monument Re Belgium pour mettre la main sur Integrale.

Ce nouveau rapport a également permis à Deminor de constater que la marge de solvabilité n'avait pas été auditée, notamment en raison d'un changement de modes de calcul, nous a encore expliqué Pierre Nothomb. "Le collège des administrateurs explique que la décision de mettre la société en discontinuité les a poussés à prendre des provisions complémentaires", a précisé Pierre Nothomb, qui estime que les administrateurs ont tout fait pour montrer le pire résultat possible. "Nous avons le sentiment que ce rapport de gestion manque d'objectivité, en insistant particulièrement sur les points qui sont de nature à diminuer les fonds propres, et en omettant ceux qui ont un effet inverse", a fait savoir Deminor aux collège des administrateurs provisoires.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité