Georges Pire lâche son mandat chez Nethys

Georges Pire lors de son audition en février dernier à la Commission d'enquête Publifin ©© Reporters / GYS

La démission de Georges Pire (MR), jusqu'ici vice-président du conseil d'administration de Nethys, a été actée lors de l'assemblée générale de Nethys qui s'est déroulée ce jeudi. Aucun remplaçant n'a été nommé dans l'immédiat.

C'était attendu, le libéral Georges Pire a démissionné de son mandat de vice-président au sein du Conseil d'administration de Nethys. L'entreprise spécialisée dans l'énergie, les télécommunications et le développement industriel tenait ce jeudi son assemblée générale et c'est à l'issue de celle-ci que l'annonce de la démission de Georges Pire a été faite.

En février dernier, après avoir été vivement invité par le président du MR, Olivier Chastel, à réduire le nombre de ses mandats, Georges Pire avait déjà démissionné de son mandat de conseiller provincial à Liège. Une opération qui avait entraîné la perte de ses mandats dérivés, poussant également l'homme a s'engager à démissionner du conseil d'administration de Nethys.

La perspective de l'abandon de son mandat dans le groupe liégeois a aussi été confirmée, il y a une quinzaine de jours, par le président de la fédération provinciale du MR, Daniel Bacquelaine, lors de son audition devant la commission d'enquête Publifin du parlement wallon.

A ce stade, Georges Pire n'est pas remplacé au sein du CA de Nethys.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content