Les intercommunales wallonnes pèsent plusieurs milliards

©Photo News

En 2014, les intercommunales établies en Région wallonne ont généré près de 4 milliards d'euros de chiffre d'affaires et employaient près de 25.000 personnes.

Que pèsent les intercommunales dans l’économie wallonne? Actives dans des secteurs aussi stratégiques que l’énergie, l’eau, les déchets, l’expansion économique, le financement, le médico-social ou la collecte des immondices, les intercommunales sont de véritables moteurs de l’économie locale. La preuve par les chiffres compilés par le Crisp, le Centre de recherche et d’information socio-politiques.

Les intercommunales établies en Wallonie ont généré un chiffre d’affaires de 3,946 milliards d’euros en 2014. Ce n’est pas rien! "à titre de comparaison, cela représente 3,5% du chiffre d’affaires des entreprises ayant leur siège social établi en Wallonie", souligne Christophe Goethals, chercheur au Crisp.

Au niveau de l’emploi, ici aussi, les données impressionnent. "Les intercommunales wallonnes occupent 24.888 personnes. À titre de comparaison, en Flandre, elles emploient 9.950 personnes", explique Christophe Goethals. Cette différence s’explique notamment par les nombreux hôpitaux gérés sous la forme d’une intercommunale dans le sud du pays. Ce qui n’est pas le cas en Flandre. "Les 5 intercommunales les plus grosses pourvoyeuses d’emplois en Wallonie sont des hôpitaux. Ces 5 hôpitaux occupent 13.000 personnes."

©Brecht Vanzieleghem

La comparaison sur l’emploi avec le reste de la Wallonie est également frappante. "Au sein des entreprises établies en Wallonie et qui sont pourvoyeuses d’emplois, les intercommunales pèsent 4,7% de l’emploi." Cette comparaison ne tient cependant pas compte de l’emploi dans une banque dont le siège de la maison mère est situé à Bruxelles, par exemple.

Comment expliquer ce poids? "Ces services publics sont dits de réseau car ils sont organisés sous la forme de réseau. Ils nécessitent des infrastructures importantes et aussi du personnel pour construire, entretenir et exploiter ce réseau", conclut le chercheur.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés