Publifin... c'est reparti pour un tour

©BELGA

Après avoir rendu son rapport intermédiaire jeudi, la commission d'enquête parlementaire Publifin entend poursuivre ses travaux en lançant une deuxième salve d'auditions. Les députés se posent encore des questions sur le volet financier, l'intégration de la commune flamande des Fourons dans Tecteo, les responsabilités des services comptables et juridiques, ainsi que le travail du régulateur wallon des marchés de l'énergie, la CWaPE.

La commission d'enquête Publifin du parlement wallon, qui a bouclé la semaine dernière une première séquence de travail en publiant un rapport intermédiaire incisif, a décidé ce lundi d'entamer une seconde série d'auditions pour tenter de répondre à plusieurs questions restées sans réponse. Ces questions ont trait au volet financier, à l'intégration de la commune flamande des Fourons dans Tecteo (qui a fait échapper l'intercommunale à la tutelle régionale), aux responsabilités des services comptables et juridiques, ainsi qu'au régulateur wallon des marchés de l'énergie, la CWaPE.

  • Les députés entendront le 18 mai prochain le chef comptable de Nethys et son directeur des services juridiques.
  • Le 1er juin, des responsables de la CWaPE répondront aux députés.
  • Enfin, le 8 juin, la thématique des Fourons sera abordée. Le bourgmestre Huub Broers (N-VA) sera notamment entendu.

Certains députés se demandent pour quelle raison un responsable nationaliste flamand qui a toujours lutté contre le "retour à Liège" a accepté que sa commune se rattache à une intercommunale liégeoise. La directrice générale de l'administration des pouvoirs locaux, Françoise Lannoy, sera également réentendue à cette occasion.

Les députés avaient découvert que l'inspecteur général des pouvoirs locaux avait adressé une note en 2009 pour signaler que l'intercommunale n'était pas habilitée à devenir bi-régionale et à échapper ainsi à la tutelle. Les députés ont en outre sollicité des documents supplémentaires, dont les documents d'engagement du CEO de Nethys Stéphane Moreau et de la directrice générale de Publifin Bénédicte Bayer, des courriers internes sur la création des comités de secteur et leurs rémunérations, ainsi que d'autres documents sur les Fourons.

Quant à l'assignation en justice lancée par Nethys à l'encontre de cinq membres de la commission pour calomnie et atteinte aux droits de la défense, la première comparution est programmée le 23 mai prochain à 9 heures au tribunal de première instance de Namur, a précisé la présidente de la commission Olga Zrihen.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content