La gestion du personnel: la politique HR se la joue aussi durable

Peu à peu, la notion de durabilité est associée à la politique HR des entreprises. Le Centre de connaissances de SD Worx travaille d’arrache-pied sur la future readiness.

Chris Wuytens, managing director de la division Compétence et Consultance de SD Worx, cite un exemple de ce que peut impliquer cette ‘future readiness’. " Vous n’êtes pas sans savoir que l’intégration de la jeune génération de demandeurs d’emploi n’est pas une sinécure, mais vous pouvez redessiner la politique HR de façon telle que tant ces jeunes que les travailleurs plus âgés s’engagent à long terme dans votre entreprise, et vous sécurisez ainsi votre réserve de talents".

Se préparer pour l’avenir requiert un rôle stratégique pour la politique HR. "Une entreprise déployant une politique durable en matière de HR investit dans son environnement. En combinaison avec une focalisation sur les résultats, ce focus externe est gage de continuité. Vous pouvez par exemple travailler de manière très ciblée et structurée avec vos relations dans l’enseignement et vous y engager pour aider vos collaborateurs à développer les compétences requises. Vous réduisez ainsi le fossé entre l’école et l’entreprise. Vous créez un continuum pour l’apprentissage tout au long de l’existence, dès les bancs de l’école. Les entreprises peuvent favoriser l’affectation interne et externe des collaborateurs en approfondissant les compétences disponibles et en les élargissant. De ce fait, les entreprises améliorent également la mobilité professionnelle de leurs collaborateurs", ajoute Chris Wuytens.

Protection contre la pénurie de main-d’œuvre

Koen Cuyckens, chercheur auprès du Centre de connaissances en HR de SD Worx, évoque la pénurie aiguë de talents dans certains secteurs. "Avec une politique durable en matière de HR, vous pouvez anticiper la pénurie escomptée sur le marché du travail. Si vous ne le faites pas, la continuité est compromise. Prenez l’exemple des soins de santé, l’un des premiers secteurs à avoir été confronté à une pénurie aiguë de personnel. En raison de l’évolution démographique, tous les secteurs y seront tôt ou tard confrontés".

Le Centre de connaissances de SD Worx a élaboré un modèle sur base des principes de ‘future readiness’. " Attention, il ne s’agit pas d’une recette miracle. Nous fournissons les ingrédients, les composants pouvant faire partie d’une approche durable des ressources humaines. Ces ingrédients sont fonction de la situation spécifique de l’entreprise, mais sont toujours en fonction du long terme et d’un engagement externe", précise Koen Cuyckens. Tous les aspects des HR ou presque peuvent être des ingrédients: l’équilibre travail-vie privée, les nouvelles formes de travail ou la flexibilité.

Creuser plus profond fait surgir des idées

"Vous allez approcher les choses de manière différente. Vous creuser plus en profondeur. C’est ainsi que surgissent de nouvelles idées. C’est une histoire qui interpelle. Même la génération dite difficile de jeunes est attentive à une telle histoire. Il existe donc dans la société une assise pour une percée de ces thèmes, qui auparavant étaient mis de côté", estime Chris Wuytens.

Quel résultat une telle approche fournit-elle concrètement? "Vous pouvez avoir deux entreprises similaires de premier plan éprouvant les mêmes difficultés en matière de recrutement, mais l’une embauche à tour de bras et l’autre n’y parvient pas. Qui prépare bien l’avenir fait la différence sur le marché du travail".

Les solutions d’autrefois ne suffiront plus. "C’est une question de survie, précise Koen Cuyckens. Vous devez non seulement être meilleur dans ce que vous faites, mais aussi faire d’autres choses pour développer un avantage stratégique sur la concurrence. Vous vous fixez un nouvel objectif, et la manière de l’atteindre sera elle aussi nouvelle, car vous analysez également l’environnement sociétal et la manière d’apporter votre pierre à l’édifice".

 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés