"On a stimulé le moteur de l'emploi"

©BELGA

Satisfait Kris Peeters, il l'est. Le vice-Premier ministre et ministre de l'Economie est prêt à discuter sur les chiffres mais le bilan est là: le gouvernement Michel, dit-il, a créé et va encore créer des emplois dans le secteur privé.

Alors que le vote de confiance au gouvernement Michel est attendu ce jeudi à la Chambre, Kris Peeters, Vice-Premier ministre et ministre de l'Economie (CD&V) salue une nouvelle fois le travail de l'équipe gouvernementale. "Le chiffre des emplois temps plein sous Di Rupo s'est réduit de 42.000, avec une augmentation de temps partiel de près de 40.000. Avec notre gouvernement, on constate une augmentation de plus de 24.000 emplois temps plein et une augmentation des emplois à temps partiel de 30.000", indique-t-il sur les ondes de Bel RTL.

Des emplois trop subventionnés? "Pour moi, le plus important c'est qu'on a créé de l'emploi dans le secteur privé. On a stimulé le moteur de l'emploi". Le vice-Premier ministre rappelle que le tax shift est entré dans sa deuxième phase. "On constatera après la troisième phase que la création d'emploi va augmenter."

Pour Kris Peeters, toutes les discussions sur les chiffres sont possibles mais une chose est fondamentale: sous le gouvernement Michel, "le taux d'emploi est à la hausse; nous avons réduit la pression fiscale et parafiscale sur le travail de plus de 6 milliards d'euros; et le revenu d'intégration sociale a été augmenté à cinq reprises."

En charge de l'Economie et de la Protection du consommateur, deux dossiers attendent également sur son bureau: la mobilité et l'impact sur les entreprises ainsi que le dossier Ryanair et ses annulations de vols.

"La mobilité est la priorité", reconnaît-il. "Mais on doit constater qu'on peut agir au niveau fédéral avec par exemple le télétravail, là où la compétence pour trouver des solutions se trouve au niveau régional."

Pour Ryanair, le dossier est désormais dans les mains de l'Inspection économique et du parquet. "J'espère que Ryanair va respecter les lois et donner des informations aux consommateurs."

 

Lire également

Contenu sponsorisé

Partner content