interview

"C'est la fin de l'ère Mayeur à Bruxelles"

©BELGA

Yvan Mayeur démissionnera comme conseiller communal le 25 septembre, affirme le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close.

Yvan Mayeur, l'ancien bourgmestre de Bruxelles, démissionnera de son poste de conseiller communal le 25 septembre prochain, a indiqué lundi le nouveau bourgmestre Philippe Close au micro de Martin Buxant (L'Echo), sur Bel RTL. C'est Sonia Lhoest, habitante de Neder-over-Hembeek, qui le remplacera sur les bancs du conseil communal. Yvan Mayeur, emporté par les révélations dans le dossier de la gestion du Samusocial, va également perdre ses mandats au sein de l'intercommunale Vivaqua.

Réconcilier travail et mobilité

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles a également plaidé pour une meilleure concertation entre la Région bruxelloise et les communes "pour que les chantiers ne commencent pas tous en même temps". L'accumulation de chantiers routiers provoque depuis la rentrée de gros embarras de circulation.

Le rail n'est pas épargné par les problèmes. "Le chantier absolu à développer, c'est le RER", le réseau express régional, attendu depuis des années. "80% du RER sont là. On pourrait déjà activer les gares bruxelloises", a estimé Philippe Close, qui assure qu'il n'est pas "anti-navetteurs". "Il faut réconcilier le travail avec la mobilité", assure-t-il en précisant que "au-delà de la rénovation des nos voiries et de nos tunnels, il faut aujourd'hui privilégier le transport en commun".

L'Euro 2020 à Bruxelles toujours possible

"Le milieu du football doit se positionner et on ne l'entend pas beaucoup."
Philippe Close
Bourgmestre de Bruxelles

Concernant la construction du nouveau stade national sur le parking C, Philippe Close affirme que "les Bruxellois ont fait tout ce qu'ils pouvaient: nous nous sommes mis d'accord, nous avons trouvé un investisseurs, des moyens, un terrain" et ils attendent maintenant le permis de la Flandre... qui n'arrive pas.

Pour le bourgmestre de Bruxelles, le fédéral ne peut pas rester au balcon dans cette affaire, car "que l'ont soit fan de foot ou pas, avoir une infrastructure de type stade national, toutes les grandes capitales ont ça".

Et peut-on encore espérer voir l'Euro 2020 et football passer par Bruxelles? "C'est toujours possible même s'il y a délai de plus en plus court."


Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content