interview

"Il faut arrêter de croire qu'on va avoir une réelle influence en Espagne"

©Photo News

Didier Reynders appelle à laisser faire la justice sur le dossier catalan et ne pas s'immiscer dans un débat qui ne concerne que l'Espagne, la Catalogne et toutes les entités espagnoles.

Depuis New Delhi, en Inde, où le couple royal accompagne une mission économique, Didier Reynders, ministre des Affaires étrangères, ne peut pas ne pas évoquer la situation catalane et ses répercussions sur la Belgique.

Ce week-end le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a provoqué la colère de l'Espagne en s'interrogeant sur les incarcérations, la mise sous tutelle du gouvernement catalan par le gouvernement espagnol ainsi que les violences policières lors du référendum. Il a aussi réclamé une prise de position de la part de l'Europe.

A la question de savoir si la N-VA s'immisçait trop dans les relations extérieures, Didier Reynders répond: "Je crois qu'il faut laisser faire la justice et arrêter de croire qu'on va avoir une réelle influence en Espagne. Quand on veut réorganiser l'état en Belgique, on ne demande pas aux pays voisins ce qu'on peut faire", indique-t-il sur les ondes de Bel-RTL.

Sans vouloir pointer uniquement la N-VA il reconnaît que "certaines personnes s'en mêlent et commentent la crise en Belgique alors que ce n'est pas leur rôle".

Pour lui, l'important dans ce dossier est avant tout de garder le dialogue avec Madrid et le gouvernement espagnol, ce à quoi il s'attelle. "Il faut laisser la justice belge et espagnole faire leur travail. Avant tout, c'est un dossier qui implique surtout l'Espagne et pas seulement Madrid et la Catalogne mais toutes les entités espagnoles."

Didier Reynders est une semaine durant en Inde pour une mission économique. Il affirme ainsi continuer de tisser des liens avec l'Inde; des liens qui existent depuis 70 ans. Et pour ce faire, il ajoute que la Belgique a des atouts. "Il y a beaucoup d'affaires à faire au travers de nouveaux développements". Il vante ainsi nos mérites dans des domaines tels que les infrastructures portuaires ou la technologie verte.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content