Publicité
Publicité

"Le droit de grève est un débat de société; il ne se discute pas au niveau des TEC"

A pleine capacité, Vincent Pereman, patron de la SRWT, reconnaît qu'il y a des problèmes de disponibilité des bus TEC. Pour lui, ce problème serait renforcé en cas d'application du service minimum.