Publicité
Publicité
interview

"Le GP de Francorchamps représente 11 millions de retombées économiques par an"

Pierre-Yves Jeholet, ministre wallon de l'Economie, va se lancer dans des négociations afin de maintenir le Grand Prix de Formule 1 à Francorchamps trois années de plus. L'événement coûte, certes, mais il rapporte aussi à la Wallonie et la Belgique, explique-t-il.