interview

"Les grèves radicalisent le débat"

©BELGA

Olivier Chastel, le président du MR, estiment que les grèves sont tout à fait irresponsables. En ce qui concerne les gardiens de prison, il trouve qu'il est temps qu'ils reprennent le travail.

"Une franche radicalisée du syndicat socialiste a manifestement décidé de faire tomber ce gouvernement" a déclaré Olivier Chastel sur Bel RTL ce jeudi au vu de tous les mouvements de grève qui secouent le pays. Mais ça ne l'inquiète pas.

Le président du MR a salué "le courage et la patience du ministre Geens" dans le cadre des négociations avec les gardiens de prison. "Maintenant, il faut que les deux derniers syndicats se rendent compte qu'on est allé très loin" estime-t-il, supportant ainsi les propos du Premier ministre. Charles Michel a annoncé mercredi soir que les négociations dans les prisons sont terminées.

En ce qui concerne la grogne des magistrats, il comprend leurs inquiétudes, mais regrette que "quand on met des réformes en place souvent s'installe la crainte du changement". Il souhaite une diminution du nombre de bâtiments de Justice qui mange une bonne partie du budget de la Justice.

Enfin, il a déclaré que "le gouvernement est sur la bonne voie, les réformes qu'il met en œuvre créent de l'emploi pour l'ensemble du pays". Il estime que la Wallonie ne prend pas à bras le corps la politique de formation et d'emploi.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content