interview

"On ne peut pas se déclarer socialiste et gagner autant de pognon"

©BELGA

Raoul Hedebouw n'y va pas par quatre chemins. Pour lui, une seule option s'offre à Nethys: un retour dans le giron public. Quant à Stéphane Moreau, il ajoute qu'un pas de côté est indispensable.

"On ne peut pas se déclarer socialiste et gagner autant de pognon", lance Raoul Hedebouw, député PTB, à l'égard de Stéphane Moreau. Le patron de Nethys n'a, selon lui, pas d'autre choix que de faire un pas de côté.

Au micro de Martin Buxant sur Bel RTL, le porte-parole du parti travailliste belge reconnaît que le bond du parti lors du dernier sondage politique est le résultat de l'affaire Publifin, mais pas uniquement.

"Il a les facteurs politiques globaux qui traversent toute l'Europe aujourd'hui: un peuple qui en a de plus en plus marre d'une gauche qui a appliqué des mesures de droite. Une rupture entre le monde politique et la population."

Quant au dossier Publifin, il assure que la seule solution est un retour de Nethys dans le giron public. "Croire que des intercommunales pouvaient être privatisées et que cette privatisation devait être rémunérée à sa juste valeur avec des dirigeants socialistes qui gagnent 1 million d'euros".

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content