interview

Onkelinx souhaite un PS plus environnementaliste

©BELGA

La chef de file de l'opposition, la socialiste Laurette Onkelinx était l'invitée ce vendredi de Martin Buxant (L'Echo) sur les ondes de Bel RTL.

"L'opposition doit réinventer une communication adéquate", lance Laurette Onkelinx (PS) qui répondait aux questions de Martin Buxant sur BelRTL. La chef de l'opposition socialiste pointait ainsi du doigt les contre-vérités continues énoncées "sereinement et d'un façon mielleuse" par le gouvernement. Elle avance par ailleurs qu'après un an de gouvernement, l'opposition commence à faire bouger certaines lignes du gouvernement. "Le gouvernement vient de faire marche arrière sur la taxation des hôpitaux. Cela vaut donc la peine de contester", donne-t-elle comme exemple.

Sur le dossier nucléaire, Laurette Onkelinx martèle que le gouvernement joue avec la sécurité des gens. "Avec les gouvernements précédents, nous avions clairement respecté cette marche vers la fin du nucléaire, parce que c'est une énergie dangereuse pour la population".

Et l'avenir du PS? Alors que Paul Magnette énonce ses pistes pour rebooster le PS et qu'Elio Di Rupo a lancé les ateliers d'idées, Martin Buxant interrogeait l'ex-ministre sur ses intentions pour redorer les couleurs du parti socialiste. "Je voudrais qu'à l'avenir, le parti socialiste soit encore plus environnementaliste", a-t-elle déclaré. "On dit souvent qu'il faut se battre pour offrir à nos enfants et petits-enfants une vie socialement meilleure que la nôtre. Il faut surtout leur offrir un avenir. La planète est en danger. Il faudra des solutions beaucoup plus révolutionnaires".

Lisez ce week-end dans L'Echo l'interview complète de Laurette Onkelinx.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés