interview

"Tirer entre 5 et 10 millions en taxant les hauts revenus wallons"

©Photo News

Le ministre wallon du Budget, en pleine réflexion sur une réforme fiscale d'envergure, espère tirer entre 5 et 10 millions d'euros en relevant les additionnels à l'impôt des personnes physiques. Une mesure qui ne séduit pas dans les rangs politiques wallons. Christophe Lacroix s'explique au micro de Martin Buxant (L'Echo) dans la matinale de Bel RTL.

Mardi dernier, Christophe Lacroix lançait l'idée d'une taxation plus sévère des hauts revenus en Wallonie. Mais les différentes pistes envisagées pour la grande réforme fiscale que veut le ministre wallon du Budget (PS) ne plaisent ni à l'opposition libérale, ni aux partenaires de coalition.

Au cdH, on estime que "c'est le genre d'annonces qui effrayent ceux qui entreprennent en Wallonie", selon Maxime Prévot, collègue de l'intéressé au gouvernement Magnette. Mais le ministre Lacroix ne veut pas abandonner l'idée. Il estime qu'une telle taxation, touchant environ à 2% de la population wallonne, pourrait rapporter "entre 5 et 10 millions d'euros en fonction du taux fixé", un impôt pas que "symbolique".

L'interview dans son intégralité:

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés