interview

Un nouvel an bruxellois sous haute sécurité

©BELGA

"Nous prenons toutes les dispositions nécessaires pour affronter les éventuelles difficultés" qui pourraient toucher les festivités de Nouvel An à Bruxelles, promet le bourgmestre Yvan Mayeur.

"Il y aura bien une festivité de fin d'année sur la principale place de Bruxelles, entre De Brouckère et la Bourse" confirme le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur au micro de Martin Buxant (L'Echo) sur Bel RTL.

Il y a 2 ans, 100.000 personnes avaient assisté aux festivités du centre de la capitale. Le traditionnel feu d'artifice de la Saint-Sylvestre avait été annulé l'an dernier en raison de la menace terroriste.

"Nous prenons toutes les dispositions nécessaires pour affronter les éventuelles difficultés" promet le bourgmestre. Seront notamment prévus des "sas" pour permettre aux personnes de fuir en cas d'alerte.

Les animations débuteront à 20h00 et dureront jusqu'à 1h du matin. Des spectacles déambulatoires ainsi qu'un DJ amuseront la foule tandis qu'un spectacle son et lumière, dont un feu d'artifice, est programmé à minuit depuis la place De Brouckère.

Les Plaisirs d'Hiver, une réussite

Bruxelles a noué un partenariat avec Proximus pour déterminer l'origine des gens présents aux Plaisirs d'Hiver grâce à leur connexion.

Exemple: 400.000 personnes sont venues au marché de Noël le premier week-end de décembre (mais ce n'était pas le we de la plus grosse affluence). Plus de 100.000 venaient de l'étranger (des touristes). La majorité provenaient de la capitale mais de nombreuses personnes  venaient du sud de Bruxelles, du Brabant wallon.

"On sent une envie de sortir chez les gens", affirme Mayeur,  et "on doit faire en sorte que cela se passe dans les meilleures conditions.

Sur la mobilité

"Ca n'ira pas mieux l'an prochain" en terme de mobilité assène Mayeur. "C'est un enjeu politique, il faut faire des choix douloureux."

"Il faut réduire de 30% très vite le nombre de véhicules qui entrent dans Bruxelles. Il faut que les gens aient les moyens de venir travailler à Bruxelles autrement."

Collaboration avec jan Jambon "Nous attendons toujours des effectifs à la hauteur des l'enjeu" Il manque 600 policiers sur Bruxelles.

 

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés