Publicité
Publicité
Publicité

Devenir la poubelle du monde? L'expertise et la volonté politique existent, mais l'échelle est à revoir

L'appel des XI | Le constat: Nous sommes les champions de la collecte et du tri des déchets, mais nous ne recyclons qu'une partie des déchets belges. Jusque l'an dernier, l'Occident envoyait à la Chine quelque 8 millions de tonnes de déchets plastiques, en vue de leur transformation en matière première secondaire pour développer de nouveaux produits. L'idée: Recycler les déchets du monde pour produire nous-mêmes ces nouveaux produits. Une manière de réindustrialiser notre économie.