Les 5 actions préférées d'Yves Vaneerdewegh

Yves Vaneerdewegh, Capricorn venture partners, cible 5 actions qui lui semblent intéressantes.

Cewe

Cewe , le plus grand producteur européen d’albums photos en ligne, est peu cyclique et engrange des revenus stables ou en croissance, y compris en période de crise financière. Malgré tout, le cours a subi une correction de près de 30% en 2018. L’entreprise a racheté l’application française de photos Cheerz. Cette acquisition devrait soutenir la croissance. De plus, les clients ont tendance à commander des albums photos de plus en plus chers. Avec un bilan très sain et un cours de 12 fois les bénéfices attendus en 2019, l’action nous semble très intéressante. Elle est une des principales positions de Quest for Growth et de Quest+.

TKH Group

Grâce à d’importants investissements réalisés l’an dernier sur le plan de l’innovation, l’entreprise technologique néerlandaise devrait poursuivre sa croissance dans des domaines comme les machines de fabrication de pneumatiques, les réseaux de fibre optique, les technologies de la vision, les câbles sous-marins, etc. En mars 2018, TKH a rehaussé ses objectifs de marge opérationnelle à 12-13% (contre 11-12% auparavant) et de ROCE à 21-23% (20-22% auparavant). Malgré ces solides fondamentaux, l’action a baissé de plus de 20% en 2018. Elle conserve une place de choix dans Quest for Growth et Quest+.

Hexcel

Le leader américain des matériaux composites pour avion – et donc concurrent de la filiale Cytec de Solvay – fait partie du portefeuille de Quest Cleantech Fund depuis 2013. Son action est également reprise par Quest+. Grâce à des clients importants comme Boeing et Airbus, les revenus de l’entreprise sont facilement prévisibles. Les matériaux légers d’Hexcel permettent de réduire la consommation de carburant et remplacent de plus en plus les métaux dans la construction d’avions. L’entreprise dispose donc de belles perspectives de croissance et s’attend à une hausse des bénéfices de plus de 10% dans les années à venir.

Kingspan

En tant qu’entreprise axée sur les technologies propres, ce spécialiste irlandais en matériaux d’isolation est repris dans nos trois fonds "Quest". La demande croissante d’efficacité énergétique dans les habitations assure la croissance organique de Kingspan . L’entreprise a acquis une position de leader mondial, grâce à des acquisitions contribuant clairement à sa croissance. Une de ses principales acquisitions fut la société flamande Joris Ide en 2015. Pour 2018, on s’attend à une hausse du bénéfice de près de 15%. La combinaison entre la croissance, la solidité financière, l’innovation et le palmarès de l’entreprise fait de l’action une valeur de qualité.

Andritz

Le groupe autrichien construit des centrales hydroélectriques et des usines de pâte à papier. L’entreprise est leader mondial dans ces deux secteurs oligopolistiques. Parmi ses atouts, on trouve son bilan très solide et ses abondantes liquidités, qui se montent à près de 1 milliard d’euros, par comparaison avec une capitalisation boursière "d’à peine" 5 milliards d’euros. En 2018, l’entreprise a utilisé ces fonds pour financer une acquisition de 883 millions de dollars. La nature des activités – typiques de fin de cycle – complétée par l’effet relutif de sa dernière acquisition, semble insuffisamment reflétée dans un ratio cours/bénéfice attendu de près de 13.

Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content